C'est VOUS qui le dites !

Des Editions Hongfeï :

 Loïc JACOB

Bonjour à l'équipe d'Opalivres,

Un grand merci de nous suivre dans cet engagement sur la question de la place de la culture dans nos vies en vous associant si pleinement au message de "Si j'étais ministre de la culture" à travers la newsletter de l'association !

Les combats - qu'on peine à nommer politiques - qui se jouent actuellement sur un registre si pitoyable semblent vouloir ignorer que de là où ils sont, engagés auprès des enfants et pour le livre et la lecture, les acteurs du vivre ensemble - expression désormais régulièrement raillée - sont enragés à poursuivre leur travail, coûte que coûte.

Notre réconfort, à nous éditeurs, est de constater chaque jour que nous sommes nombreux à faire bouger ensemble la vie !

Avec toute notre reconnaissance et notre amitié.

Loïc

Et  Gabriel Lucas attaché de presse

Bonjour,

Merci pour la belle mise en avant de Si j’étais ministre !

Bonne journée,

gabriel

 

 

Grand merci à vous d’avoir mentionné notre anthologie 120 nuances d’Afrique dans votre sélection du Printemps !

Amicalement.
Murielle
Murielle Szac
Directrice des collections Sur le fil et Poés'idéal
Chargée de la communication 
Éditions Bruno Doucey,

De Audren, auteure :

Merci pour tout ce que vous faites pour la littérature jeunesse. Vive vous !

De Nancy Guilbert, Auteure :

Une immense merci pour votre merveilleuse chronique sur mon album "Le secret des fleurs de neige".
Bien à vous,

De Sophie Lamoureux, auteure :

Bonjour,
Je viens de lire votre critique sur mon ouvrage Planète Migrants, paru chez Actes sud junior et je vous en remercie. Pour une fois, je sais que mon livre a été lu !

De Nathalie Minne, auteure et illustratrice :

Bonjour,
Merci pour votre article présentant mon album "Mon amie la sirène".

Carteron Marine a laissé un nouveau commentaire à votre article de blog http://www.opalivres.com/2016/09/16/génération-k/ sur votre site Jimdo http://www.opalivres.com/.
Un grand merci pour la lecture et la critique :-)
Bises

De Clémentine Beauvais, auteure:

Bonjour,
Plusieurs personnes m'ont envoyé votre chronique de Songe à la douceur, incroyablement détaillée et érudite - je voulais vous remercier et vous dire que je suis très touchée d'avoir été lue avec autant d'attention!
amitiés
Clémentine

De Caroline L. ancienne enseignante à Boulogne qui a quitté la région, à propos du Concours de Contes et Nouvelles :

"Félicitations à tous les participants et un grand bravoooo à Opalivres pour ce concours éducatif et toujours si réjouissant, sans oublier les nombreuses actions/projets menés chaque année !"

 

De GM, enseignante maternelle dans le Boulonnais

..."Un grand merci pour les livres.

J'ai pu enfin commencer à mettre mon nez dans des trésors, Opalivres est vraiment une mine d'or!

à moi maintenant de trouver un projet à la hauteur... dur dur !!"  

 

De LG , dans le Boulonnais

..."OPALIVRES est une formidable école de formation à la sélection d’ouvrages jeunesse, qui permet d’élargir sa connaissance de l’édition pour jeune public"...

De Véronique Lombard- directrice de Livralire

"Complices de lecture et de promotion de la LJ sans se connaître et admirative de vos présentations de livres, j'aimerai faire connaître votre site aux consultants du notre : www.livralire.org . Accepteriez vous qu'on fasse un lien vers le vôtre ? Merci"

 

De DenisAnnee- Clavilier académicienne correspondante en France
> de l'Academia Nacional del Tango de la República Argentina
> de l'Academia Sanmartiniana (Instituto Nacional Sanmartiniano, Buenos Aires)
> Membre du Conseil International de la Danse auprès de l'UNESCO
> Membre de la Société des Gens de Lettres et de la SOFIA
> www.barrio-de-tango.blogspot.com

 Du 19 au 24 avril, votre association participe à la première Semaine Littéraire de Boulogne, ce qui est une très bonne nouvelle pour le livre dans la région. De mon côté, je serai dans votre ville car je dois donner une conférence sur San Martín à l'Université le 19 à 11h. Française et docteur en littérature comparée, je me consacre à l'étude de la culture populaire argentine et la diffuse en France dans notre langue. A ce titre, je travaille sur l'histoire, la poésie (notamment la chanson) et les contes. En juin 2015, j'ai publié le premier recueil en français de contes de la tradition orale des campagnes argentines : Contes animaliers d'Argentine (Editions du Jasmin). Je serais très heureuse de pouvoir vous rencontrer pour vous en parler pendant mon séjour du 18 après-midi au 19 au soir. C'est une tradition originale, pleine d'humour et le recueil a été écrit à la fois pour les petits et pour les adultes, avec deux niveaux de lecture (les illustrations sont dues à une artiste argentine).
> J'ai eu l'occasion de présenter ces travaux en France et en Argentine. Sur mon site Internet, vous pouvez écouter quelques unes de mes causeries, interviews radio et ateliers littéraires (sur le répertoire de la chanson) : www.denise-anne-clavilier.fr.
> Je me tiens à votre disposition et en tout état de cause, je souhaite à Opalivres un très beau festival. Bon courage pour la dernière ligne droite de préparation.
> Avec mes salutations les plus cordiales
> Denise Anne Clavilier

Gaëtan L. a laissé un nouveau commentaire à votre article de blog http://www.opalivres.com/2016/10/17/le-destin-presque-timbré-d-étienne-durillon/ sur votre site Jimdo http://www.opalivres.com/.
Merci pour cette critique, reçu le livre hier (eh oui j'ai commandé en ligne, pourtant je sais qu'il ne faut pas) et je viens de le lire à ma fille de 7 ans. Il a fallu expliquer quelques concepts!
Mais on a bien rigolé et je confirme: c'est vraiment très très bien! Notre moment préféré c'est quand Etienne demande aux policiers: "vous êtes tous des Agents?" (des agents transformateurs de vie!)
et un policier répond "Mais comment avez-vous deviné"? A mettre entre toutes les mains!

REVUE DE PRESSE

La Voix du Nord du Vendredi 19 mai :

Un projet franco-espagnol   d’écriture de contes récompensé 

C. R.
BOULOGNE-SUR-MER.
L’association Opalivres a remis des prix aux lauréats du concours de contes et nouvelles qu’elle a organisé cette année. Chez les maternelles, le 1 er prix et celui de l’originalité récompensent le projet des écoles La Paturelle (Baincthun), La Maison du jardinier (Saint-Léonard) et CEIP Gloria Fuertes (Espagne).
Les écoliers ont régulièrement échangé sur Skype tout au long de l’année pour créer un conte, chaque classe ajoutant une nouvelle partie à l’histoire. « Les élèves ont adoré, sourit Julie Merlin, enseignante à La Maison du jardinier. Ce projet nous a aussi permis d’échanger sur la culture, la nourriture… et les enfants ont appris quelques mots d’espagnol ! C’était une super aventure, très motivante. L’année prochaine, on recommence ! »

La Semaine dans le Boulonnais Mercredi 17 mai

La Voix du Nord du Jeudi 27 avril :

 

BOULOGNE-SUR-MER

Opalivres : l’art de transmettre la passion de la lecture aux enfants

 

 

Voir un auteur que l’on admire en chair et en os, c’est toujours impressionnant !

 

 

 

 

Le verdict est tombé mardi à la bibliothèque des Annonciades de Boulogne-sur-mer. Le grand gagnant est Éric Sanvoisin, bibliothécaire de 55 ans en Bretagne, avec son roman Ma petite sœur d’occasion qui parle de l’adoption d’une petite éthiopienne.

 

Comme nous l’explique Marie Francoise Labit, présidente d’Opalivres : «  Ce roman qui a fait craquer les élèves a été récompensé par quatre prix, preuve que nos jeunes lecteurs ont le goût sûr !  » Mathilde, 10 ans, est émerveillée par la rencontre avec l’auteur : «  J’ai adoré voir en vrai celui qui a écrit l’histoire. Le livre est génial et en plus j’ai eu un autographe !  »

 

« Preuve encore que la culture est une respiration essentielle à la vie de tous », souligne Françoise Labit.

 

Boulogne : Céline Claire a remporté le Prix Opalivres

 

Publié le

 

DANIEL BODART

| BOULONNAIS EXPRESS |

Pour cette 12e édition, depuis septembre, 650 élèves des classes de CM1/CM2 de Boulogne, Saint-Martin Boulogne, Wimereux et La Capelle, ont lu, commenté, critiqué, et noté dix romans jeunesse aux thèmes divers.

 

PHO_0_Prix_Opalivres

 

 

Le Prix 2016 a été remporté par Céline Claire, une ex-professeur des écoles, maman de trois enfants, qui s’est dirigée vers la littérature jeunesse en 2006.

Son ouvrage Mon chat ma souris, on est toujours la proie de quelqu’un, aux éditions Oskar, est basé sur les animaux et la responsabilité. La lauréate a dédicacé son livre dans la salle.

 

La Voix du Nord 

 

 

 

Boulogne : du nouveau chez Opalivres

 

Publié le

 

DANIEL BODART

 

| BOULONNAIS EXPRESS |

Marie-Françoise Labit est la nouvelle présidente de l’Office pour la promotion et l’animation des livres de jeunesse (Opalivres).

 

PHO_0_Opalivres

 

 

Opalivres, c’est quoi ?

« Opalivres milite pour la promotion de la lecture envers la jeunesse du Boulonnais. On reçoit 150 livres par mois, que notre comité de lecture sélectionne, analyse, et présente à la lecture. Les ouvrages sont classés par thèmes et par âge pour être consultables sur notre site. »

Vos activités

« Le Prix Opalivres réunit 26 classes, 650 élèves, pour la sélection et la venue de l’auteur gagnant (le 21 avril aux Annonciades). Un concours de contes et nouvelles pour toutes les écoles boulonnaises est renouvelé. Nos prêts de livres par thèmes dans les écoles et les structures pédagogiques sont toujours disponibles. Nous recrutons des passionnés de lecture pour renforcer notre équipe. »

EN SAVOIR PLUS

Contact : opalivres@orange.fr site : www.opalivres.com

Caminar trouve le nord 

 Au nord de notre système, sur la planète OPAL, un comité de lecture publie une sélection semestrielle de littérature jeunesse depuis 1982 (ils ne font pas que ça, l’Opalien est hyperactif). J’ai du mal à me le représenter, mais sur OPAL ils lisent 1500 livres jeunesse par an.

 

Population opalienneSur la photo, ils sont 9 (enfin elles sont 9). C’est sans doute une petite planète. Même s’il y a peut-être 5 ou 6 timides qui se cachent, ça fait quand même autour de 100 livres jeunesse par an et par tête de pipe ! Dans mes bonnes années, j’arrive à 30, 35… et il n’y a pas que des bonnes années. Respect. Ou alors, ils sont 3000 et il n’y en a qu’un ou une sur deux qui lit un bouquin dans l’année, planète de feignants ! Mystère...

 

La Voix du Nord - lundi 5 octobre à propos de la présence d'Opalivres au Salon du Livre de Wimereux :

CONCOURS DE CONTES ET NOUVELLES 2015

La Voix du Nord du 8 avril 2015



Un groupe d’élèves de Baincthun a remporté un premier prix. VDN

 


Pour cette édition 2015, le thème du concours pour enfants Opalivres était « le choix », où permission, interdiction et désobéissance ont été exprimées dans des histoires vraies ou imaginaires.

 

Opalivres a reçu cette année 76 textes individuels ou collectifs venant de 15 établissements scolaires, soit 23 classes de la maternelle au collège, et 5 concurrents libres, une participation globale de 500 élèves.

 

Le jury, composé de bibliothécaires, poètes, enseignants, et membres d’Opalivres, a tenu à préciser l’excellence des ouvrages réalisés. Les lauréats ont été récompensés par des lots de livres sélectionnés et offerts par l’association.

 

La remise des prix a été animée par Francine Monchy, comédienne, qui a lu les meilleurs textes.

 

La Semaine dans le Boulonnais - 1° avril 2015

"OPALIVRES, C'EST AUSSI UN SITE INTERNET"

La Voix Du Nord - Mardi 24 février 2015

Région > Boulogne et ses environs > Boulogne-sur-Mer

Boulogne : Opalivres, c’est aussi un site Internet

 

Publié le 24/02/2015

NICOLE OSSTYN (CLP)


Opalivres, l’association boulonnaise qui essaie de donner envie aux jeunes de lire, arrive sur le Net !


En lien avec les maisons d’éditions, elle reçoit les dernières parutions de la littérature jeunesse. Les ouvrages sont lus et analysés au sein d’un comité de lecture, sélectionnés, puis un résume est mis en ligne. Le site, alimenté par trois bénévoles, s’adresse aux parents et aux enfants.

Sur le blog, une sélection des meilleures œuvres récemment parues est proposée régulièrement. Chacun peut y trouver le livre de ses rêves : que ça parle de la Première guerre mondiale ou de la Coupe du monde de foot.

Note : www.opalivres.com





PRIX OPALIVRES 2014

PO 2014
PO

Boulogne: cinq cents élèves ont dévoré des livres grâce à Opalivres

PUBLIÉ LE 05/04/2014

La Voix du Nord

Monique Hautecoeur, présidente de l’association Opalivres, assistée des membres de la structure culturelle, a convié les participants au concours 2014 d’Opalivres dans la salle de réception de l’hôtel de ville. Salle comble pour l’événement qui a rassemblé les enfants, les enseignants et les parents.

Boulogne : Opalivres veut donner aux jeunes le goût de la lecture

PUBLIÉ LE 09/02/2014

La Voix du Nord

L’association Opalivres vient de réunir son assemblée générale. En 2013, elle a poursuivi ses actions à travers la promotion de livres de qualité pour les jeunes dans le but de leur donner le goût et le plaisir de lire.

 Les membres d'Opalivres sont des bénévoles passionnés de lecture. VDN

« Notre présence lors de concours, sur les salons du Livre, les expositions et prix littéraires ou encore la présentation de livres sur les ondes nous ont permis d’obtenir des résultats satisfaisants », explique Monique Hautecoeur, présidente.

Le bilan 2013 : en un an, 1428 nouveaux titres ont été reçus par l’association. « Une fois par semaine, les membres d’Opalivres discutent et sélectionnent des ouvrages qui sont diffusés grâce à une liste chaque semestre sur le littoral. Ils sont également envoyés aux organismes spécialisés en France ainsi qu’à l’étranger », ajoute Monique Hautecoeur.

Les projets : la présence sur divers salons, prix et concours littéraires, notamment dans les écoles reste une priorité. Opalivres collaborera également avec l’Éducation nationale, les établissements scolaires, l’association « Lire et faire lire », le CDSI (Centre de documentation, d’information et d’animation pour le développement et la solidarité internationale) et le Projet de réussite éducative de Boulogne.

www.opalivres.com

Berck-sur-Mer - JOURNAL "Le Réveil de Berck"

LITTERATURE

Prix des écoliers à I.Thobois

mercredi 25.04.2012, 14:00

Les écoliers du secteur ont rendu leur verdict : Ingrid Thobois remporte le prix Les écoliers du secteur ont rendu leur verdict : Ingrid Thobois remporte le prix

 

- Le Prix littéraire des écoliers 2012 est une action qui est reconduite pour la 21e année consécutive. Elle est organisée par l'Association Laïque pour l'Éducation et la Culture de la circonscription de Montreuil sur Mer, le Rotary Club, l'Association Opalivres de Boulogne sur Mer et l'éducation nationale et a pour objectif de développer auprès des élèves le goût pour la lecture et la littérature de jeunesse.

 

En début d'année, les classes volontaires reçoivent dix ouvrages sélectionnés par Opalivres et offerts par le Rotary Club. Au fil de leurs lectures les enfants votent pour le livre qui les a le plus touché. À l'issue de ce vote, ils étudient les ouvrages de l'auteur retenu et préparent leur rencontre avec celui-ci. Près de 24 classes de la circonscription de Montreuil-sur-Mer sont concernées par ce projet : 600 élèves des classes de CE2, CM1 et CM2.Cette année c'est Madame Ingrid Thobois, auteur de deux ouvrages, Nassim et Nassima et Léo et Théo qui est la lauréate du 21 prix Littéraire des écoliers.

Ingrid Thobois a fait des études de lettres, de langues et de sciences politiques. Au début des années 2000, elle commence à voyager et à découvrir plusieurs auteurs : Nicolas Bouvier et Henri Michaux. Elle vit en Afghanistan et y enseigne le français. Elle poursuit sa carrière en travaillant pour des O.N.G. Elle a ainsi l'occasion de découvrir l'Asie Centrale et Haïti. Elle traduit souvent les souvenirs de ses voyages sur des carnets de voyages qui prennent la forme de collages où se mêlent textes, dessins, images, photographies et cartes.

Ses collages sont déjà à eux seuls un voyage dans son univers et dans les pays et contrées qu'elle a traversées et où elle a vécu.

 

Les carnets de voyages des élèves

En s'inspirant des collages de Madame Ingrid Thobois, les élèves ont créé, par classe, leur propre carnet de voyage.

Certains ont choisi de vous inviter à visiter leur ville, leur village.

Alors bonne visite et beau voyage !

Accueil » Edition Montreuil » Autour de Montreuil » Berck »

Le Prix littéraire des écoliers remis à Ingrid Thobois

 

Berck

Recommandez cet article

Envoyer à un ami

Le Prix littéraire des écoliers remis à Ingrid Thobois

 

dimanche 22.04.2012, 05:02 - La Voix du Nord

Colette Deneux a été honorée pour son action par le président du Rotary (à droite). Colette Deneux a été honorée pour son action par le président du Rotary (à droite).

| BERCK-SUR-MER |

 

Jeudi et vendredi, l'auditorium de la médiathèque d'Opale Sud n'a pas désempli

 

de scolaires, venant de vingt-trois classes de la circonscription de Montreuil. Ces 600 enfants avaient rendez-vous avec Ingrid Thobois, l'auteur de Carnet de voyage, à qui ils ont décerné le vingt-troisième Prix littéraire des écoliers, cette année. Ce livre a été choisi parmi une sélection de dix ouvrages, lus depuis le début de l'année.

 

Ils ont pu, tout à loisir, lui poser des questions sur son oeuvre, après avoir répondu au questionnaire concocté par Michel Meurillon, conseiller pédagogique. « Écrit au jour le jour ou reconstitué à partir de ses souvenirs, photos, croquis, prises de notes, explique Jean-François Tourniquet, à l'origine du projet, le Carnet de voyage d'Ingrid Thobois propose au lecteur de découvrir les sensations, les impressions ressenties. Il raconte le pays, les coutumes, les paysages, les monuments, la nature, la vie du peuple, la cuisine locale. Accompagné de dessins ou croquis dispersés dans la page, de photos, de cartes, de plans, d'itinéraires, ou encore de sons ou de vidéos, il se veut une invitation au rêve et à l'évasion. » Vendredi après-midi, en échange, les élèves ont offert à l'auteur un « carnet de voyage », inspiré des collages d'Ingrid Thobois. « Quand la vie ailleurs a cédé place au retour, précise Ingrid Thobois, il m'a fallu raffiner les émotions brutes, donner au passé sa juste place.

 

L'écriture de fiction s'est alors imposée dans ce Carnet de voyage. Mon écriture naît de l'alternance entre dehors et dedans, mouvement et sédentarisation, à fleur d'inconscient. La fiction est un drap que je tends sous l'arbre de la vie. » Quand elle n'écrit pas, Ingrid anime des ateliers d'écriture auprès d'enfants et d'adultes , par « envie et plaisir de faire partager cette vaste expérience de liberté qu'est l'écriture ».

Un prix né en 1992

 

« Promouvoir la lecture et la littérature de jeunesse auprès des élèves des cours moyens », tel est l'objectif que se sont fixés, en 1991, les enseignants des écoles publiques de la circonscription de Montreuil, sous l'impulsion de Jean-François Tourniquet. Ainsi naquit, en 1992, le Prix littéraire des écoliers, grâce à l'Association laïque pour l'éducation et la culture (ALEC) .

 

L'implication du Rotary-club du Touquet - Montreuil - Berck, en 1996, a permis d'assurer la continuité de ce prix. Vendredi, en présence du gouverneur Pierre Wemeau, le président du Rotary local, Jean-Pierre Guérin a d'ailleurs décerné le Paul Harris Fellow à Colette Deneux qui oeuvre pour cette action en faveur des enfants depuis plus de seize ans.

 

  • Actualité Boulogne

    Le Prix Opalivres 2012 de la Jeunesse décerné à Jo Hoestlandt

    mercredi 18.04.2012, 05:01  - La Voix du Nord

     Jo Hoestlandt est une habituée des prix Jeunesse. PHOTO «LA VOIX» Jo Hoestlandt est une habituée des prix Jeunesse. PHOTO «LA VOIX»

| LITTÉRATURE |

La salle Cassar de la bibliothèque les Annonciades a servi de cadre à l'attribution du Prix Opalivres 2012 de la jeunesse.

Monique Hautecoeur, présidente de l'association Opalivres, accompagnée de Géry Quennesson, inspecteur de l'éducation nationale et Max Papyle, adjoint à la culture, a accueilli quelques classes du Boulonnais avant de remettre le prix officiel. Ce dernier a été décernée à Jo Hoestlandt pour son livre "Le bébé tombé du train", illustré par Andrée Prigent, paru aux éditions Oskar Jeunesse. La lauréate est une habituée des prix Jeunesse, elle en a gagné d'autres dans sa carrière.

Le Concours

Le concours concernait les élèves en fin de cycle du primaire et les classes de sixième des établissements scolaires de l'agglomération boulonnaise.

La volonté des organisateurs était de mêler ces deux classes d'âge pour confronter leurs avis et voir leur appréhension différente des évènements.

 

Dix romans d'auteurs français ont été sélectionnés par les élèves. Ce travail leur a permis de développer leur imaginaire et, en même temps, avoir un aperçu de ce qu'est la littérature.

Le bébé est récupéré par Anatole...

Le roman raconte l'histoire d'une jeune femme juive serrant son enfant dans ses bras à bord d'un train de déportation.

L'issue fatale réservée à cet enfant ne faisant aucun doute, elle décide par amour le geste déchirant de jeter son bébé dans un jardin jouxtant la voie ferrée. L'enfant est recueilli par Anatole, un viel homme seul... C'est l'amour qui prédomine dans ce livre et cela a plu aux enfants. •

 

Opalivres, présente, cette année encore au Salon du Livre de Le Touquet, les 10,11,12 et 13 novembre 2011!

Salon du livre : les scolaires ouvrent la page de l'édition 2011

jeudi 10.11.2011, 05:21- La Voix du Nord

 

Cette année, les collégiens aussi seront de la partie. Comme les primaires du Touquet, ils remettront un prix à un auteur.

 

C'est aujourd'hui que le Salon du livre ouvre ses portes au public

 

. Premiers invités : les scolaires de l'arrondissement, du Touquet à Berck et Beaurainville, en passant par Étaples et Montreuil.

 

Outre des rencontres avec les auteurs et des cafés-littéraires (voir ci-dessous), les écoliers touquettois remettront leursdeux prix Jeunesse. « Aujourd'hui, les enfants vont pouvoir poser leurs questions aux auteurs, et surtout expliquer pourquoi ce livre leur a plu », explique-t-on à la médiathèque du Touquet, où Isabelle Gosselin et son équipe sont chargées de sélectionner cinq ouvrages par catégorie, qui sont ensuite lus en classe pour ne désigner qu'un seul vainqueur. « Des dessinssont aussi réalisés. Nous montons deux panneaux pour l'auteur et le reste est mis dans un livre d'or qu'on lui remet également. » Nouveauté cette année : les collégiens aussi remettront leur prix. Pas de jaloux... •

 

Opalivres présente, cette année encore au Salon du Livre de Wimereux, les 8 et 9 octobre 2011!

lundi 03.10.2011, 05:07- La Voix du Nord

 

L'édition 2011 tournera autour de l'écrivain Charles Dickens, dont le bicentenaire de la naissance sera fêté en 2012.

 

Chaque année, le salon du livre de Wimereux attire les foules (plus de 750 visiteurs en 2010). ..

 

Le thème qui a été retenu pour le cru 2011 est Charles Dickens (dont nous fêterons le bicentenaire de la naissance l'an prochain) et les contes d'autrefois.

La marraine de ce salon sera Janine Watrin, auteur d'ouvrages sur Dickens. Un salon qui se veut intergénérationnel, avec le stand de la « Semaine bleue » qui accueillera les visiteurs.

 

Cette fois encore, les amateurs de littérature - petits et grands - seront comblés. Pas moins de vingt-neuf exposants seront présents tout au long du week-end.

 

Seront proposés aux visiteurs : des tombolas et jeux pour tous les âges, avec de nombreux lots à gagner, discussion avec les auteurs et dédicaces... Des coins lecture enfants, agrémentés d'un décor prêté par le département, permettront aux plus jeunes de s'évader au pays des mots et des images. •

 

Samedi 8, de 14 h à 18 h et dimanche 9 octobre, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, dans les salons de la Baie Saint-Jean, rue Sainte-Adrienne.

 

Entrée libre.

 

la semaine dans le Boulonnais

La Semaine dans le Boulonnais

Remise des prix Opalivre

Les livres, ailes des enfants

mercredi 20.04.2011, 14:00

Les classes participantes au concours ont reçu plusieurs livres. Les classes participantes au concours ont reçu plusieurs livres.

 

Dans toutes les belles histoires, un jour ou l'autre, il est question d'amitié.

Dans le cadre de son concours de contes annuel, c'est cette thématique, qui ouvre d'ailleurs de larges horizons narratifs, qui a été choisie par l'association Opalivres.

La remise des prix du concours, qui a vu la participation de 26 classes, s'est tenue mercredi dernier, à l'hôtel de ville de Boulogne. En maîtresse de cérémonie, la présidente de l'association, Monique Hautecoeur, a eu plaisir à remettre les prix, en compagnie de Max Papyle, adjoint à la lecture publique, Charles Fontaine, adjoint à l'enseignement ou encore Éric Bouvier, inspecteur d'académie. « L'objectif de ce concours, c'est avant tout de transmettre aux plus jeunes le goût de la lecture, explique la présidente. Toutes les écoles qui participent au concours se verront remettre plusieurs livres. Chaque année, nous recevons de très beaux récits. Des classes entières se mobilisent autour de ce projet collectif. Nous avons eu cette année encore plus de textes que l'année dernière ».

 

Une histoire vraie, pleine d'émotion

Parmi les 113 textes reçus, l'un d'entre eux a particulièrement attiré l'attention du jury, composé de libraires, écrivains, bibliothécaires et membres de l'association. Il s'intitule "Fabian n'a plus d'amis", et a été réalisé par la classe des grands de Caroline Leducq, de l'école Pasteur. Il relate l'histoire de l'arrivée à Boulogne de Fabian, élève d'origine roumaine. Devant les enfants et enseignants des écoles qui ont participé au concours, Laurent Cappe, comédien, a lu le récit qui a obtenu le prix spécial du jury. Fabian, pas intimidé, était à ses côtés.

Premiers prix ex aequo : Classe des tout-petits de l'école Jehan Rictus, classe des grands de l'école Pasteur, CP de l'école michelet, CM1 de l'école Saint-Charles, classe des 6e2 du collège Paul Langevin et Margaux Labit (candidat libre).

 

S.F.

La Semaine dans le Boulonnais

La Voix du Norddu 30 mai 2011: Autour de Montreuil »

 

Berck 

 

Emmanuel Bourdier et son livre « Vachement moi » sacré lauréat du Prix littéraire des écoliers 2011 par les élèves.

 

 

 

Les écoliers de Boisjean, Estrée et Berck (Jacques-Brel), ce jeudi matin, face à Emmanuel Bourdier. Les écoliers de Boisjean, Estrée et Berck (Jacques-Brel), ce jeudi matin, face à Emmanuel Bourdier.

| BERCK-SUR-MER |

 

Plus de six cents élèves des classes de cycles 3 et de 6e des établissements publics de la circonscription de Montreuil-sur-Mer ont constitué le grand jury de la 20e édition du Prix littéraire des écoliers.

 

Cette année, ils ont désigné comme lauréat, Emmanuel Bourdier, pour son livre Vachement moi (édité chez Nathan Poche), à l'issue de la lecture d'une sélection de dix romans proposée par Opalivres et offerte par le Rotary club.

 

Ces jeudi et vendredi, les classes sont venues à tour de rôle à la médiathèque d'Opale sud pour rencontrer l'auteur et lui poser quelques questions préparées à l'école, sur l'ensemble de son travail. Entre temps, ils avaient pu lire quatre autres romans d'Emmanuel Bourdier.

 

Derrière les pages du livre:

 

« Écrivez-vous aussi de la littérature vieillesse ? » « Les personnages de vos livres ont-ils existé ? »... Autant de questions amusantes ou pertinentes auxquelles l'auteur a répondu avec gentillesse et humour.

 

Cette rencontre a donné lieu à de riches échanges autour des textes, mais aussi sur la façon de travailler de l'écrivain, ses sources d'inspiration... Si les enfants ont découvert qui se cache derrière l'écriture du livre, l'auteur, lui, a découvert également son public et ses réactions, celui qui est devant la page écrite.

 

Des rencontres très riches pour tous qui étaient organisées par Michel Meurillon, conseiller pédagogique, Jean-François Tourniquet, président de l'Association laïque pour l'éducation et la culture (ALEC), avec l'aide de Philippe Delecroix, inspecteur de l'Éducation nationale, des enseignants de douze établissements et de la médiathèque.

 

« Cette vingtième édition, précise Jean-François Tourniquet, a vu aussi les technologies de la communication prendre une place plus importante dans les échanges entre élèves avec un forum de discussions et la visioconférence. Cette action a été rendue possible par une dotation d'une caméra et d'un vidéoprojecteur de la part des délégués départementaux de l'Éducation nationale ».

Faire découvrirla littérature jeunesse

 

Durant les vingt années d'existence de ce Prix, ce sont 12 000 élèves qui ont ainsi participé à la lecture des sélections successives et vingt auteurs qui ont affronté leurs jeunes et impitoyables lecteurs !

 

Le temps est d'ailleurs venu pour Jean-François Tourniquet de tourner la page. Mais à une année de son départ programmé à la retraite, il confirme que « la relève est assurée et le Prix littéraire des écoliers continuera à faire découvrir, longtemps encore, la littérature de jeunesse aux élèves de la circonscription de Montreuil ». • J.-C. RICART (CLP)

 

Pour en savoir plus : http://alec.asso.free.fr

 

Les jeunes lecteurs ont choisi Sylvaine Jaoui

 

dimanche 17.04.2011, 05:07 -  La Voix du Nord

«La Préférée» de Sylvaine Jaoui est le roman choisi par les enfants. «La Préférée» de Sylvaine Jaoui est le roman choisi par les enfants.

La septième édition du « Prix Opalivres » cette année s'est achevée jeudi et vendredi à la bibliothèque des Annonciades.

 

Les membres de la dynamique association de promotion de la lecture chez les jeunes avait sélectionné en octobre 10 livres jeunesse.

Ceux-ci ont été lus par plus de 600 élèves de l'agglomération, en classe de CM2 et de 6e.

Et ils ont dû élire leur roman favori :La Préférée de Sylvaine Jaoui. Durant ces deux jours, les élèves se sont succédé à la bibliothèque et ont pu questionner pendant une heure l'auteur venu de Paris pour eux.

 

Ils ont également participé à des ateliers organisés par Opalivres sur l'oeuvre de cet auteur mais aussi sur d'autres livres d'art ou d'histoire pouvant les intéresser...

Frères et soeurs d'enfants d'autistes

 

Les enfants et beaucoup de leurs enseignants ont été sensibles à l'histoire de La Préférée qui évoque la difficulté à grandir pour les frères et soeurs d'une enfant autiste, car celle-ci accapare l'attention des parents.

 

Les nombreuses questions des enfants ont permis à l'auteur de dévoiler un peu de sa vie de femme et d'écrivain et de révéler sa grande sensibilité, présente dans tous ses livres.

 

Cette grande action de sensibilisation à la lecture de nombreux jeunes est renouvelée chaque année, grâce au soutien de la municipalité, à l'action de Lydie Georges (conseillère pédagogique), à l'association du Secteur fédéral, au travail des enseignants et à la passion des bénévoles d'Opalivres.

 

Contact : www.opalivres.com


 

Actualité Boulogne

Opalivres a récompensé de nombreux écrivains en herbe

 

dimanche 17.04.2011, 05:07 - La Voix du Nord

En tout, 30 prix ont été décernés, dont 3 à des écoles anglaises et 2 à des candidats libres. En tout, 30 prix ont été décernés, dont 3 à des écoles anglaises et 2 à des candidats libres

 

Mercredi, la salle des fêtes de la mairie de Boulogne était pleine à craquer d'enfants, de parents et d'enseignants. Ils avaient été invités par Opalivres à la remise des prix du concours de contes et nouvelles que l'association avait organisée, intitulée : « À deux, c'est tellement mieux ! ».

 

Mme Hautecoeur, présidente, a expliqué que 19 établissements scolaires de l'agglomération ont participé à ce concours, soit 26 classes de maternelles, primaires et de collèges. En tout, 113 textes ont été reçus et la présidente s'est réjouie de ce succès, dû sans doute au thème porteur qu'est l'amitié.

 

Un jury composé d'écrivains, de libraires, d'enseignants et de membres d'Opalivres s'était réuni pour choisir les lauréats, et mercredi, c'était donc la remise des prix, en présence de M. Bouvier, inspecteur, Lydie George, conseillère pédagogique, Max Papyle et Charles Fontaine, conseillers municipaux.

 

Les lauréats, des tout petits des maternelles aux ados des collèges ont tous été récompensés par des livres. Certains ont même eu la chance de voir leur texte lu à haute voix par Laurent Cappe, acteur et directeur du Rollmops théâtre. En tout, 30 prix ont été décernés, dont 3 à des écoles anglaises et 2 à des candidats libres. Le prix de la ville de Boulogne a été décerné à Arthur Soret et Lorenzo Servanin, le prix spécial du jury à la classe des grands de l'école Pasteur qui avait mis à l'honneur leur camarade roumain Fabian. •

 

Opalivres vient de se doter d'un site internet : www.opalivres.com

 

Ecoutez Audren, auteure lauréate du PO 2010, interviewée par une journaliste de Transat FM!
franf_transatfm_audren_20101231_emission
Fichier Audio MP3 25.2 MB