Justice pour le Capitaine Dreyfus

DOCUMENTAIRE - Dès 12 ans

de Michèle Kahn

Editions Oskar – collection « roman » série « Histoire » 9,95€

 

 

20 juillet 1906 : « Après 12 années de calvaire, le capitaine Dreyfus retrouve son honneur. A 47 ans, il semble un vieil homme sous ses cheveux blanchis…lui qui avançait dans la vie comme sur un tapis rouge. »


En quelques lignes du prologue, nous sommes au cœur du sujet.

 

Michèle Kahn va nous conter le destin exemplaire et tragique d’Alfred Dreyfus, ce juif alsacien dont la famille a fui l’occupation prussienne pour rester française.

 

Elle le fait sous la forme d’une geste en 7 chapitres et 135 tableaux qui conjuguent la rigueur historique avec le pathétique de situations qui vont mettre notre héros juif, patriote et républicain au cœur d’une affaire de haute trahison ourdie par une armée gangrénée par l’antisémitisme.

 

Chaque tableau se fonde sur des détails puisés aux meilleures sources (elles sont toutes citées en annexe).

 

Nous sommes du côté de la Grande Muette où la machination chemine dans les arcanes des hautes sphères de l’armée, où le secret défense permet de dissimuler les pires turpitudes…

 

Nous accompagnons presque quotidiennement Dreyfus dans sa descente aux enfers.

 

Nous vivons son calvaire, sa volonté d’en finir parfois mais aussi sa volonté farouche de rétablir la vérité des faits et de retrouver son honneur.

 

C’est par la lecture des courriers que nous vivons la souffrance des membres de sa famille.

 

C’est par la lecture des journaux que nous mesurons la violence de l’affrontement (« J’accuse » de Zola qui devra s’exiler pour échapper à la prison mais aussi celles des « torchons antisémites » qui traînent Dreyfus et sa famille dans la boue) et le lent cheminement vers la révision du procès et la réhabilitation.

 

Michèle Kahn ne manque pas - et c’est bien de le faire ! - d’évoquer ce que fut la fin de la vie de Dreyfus après sa réhabilitation. Il sera volontaire pour servir pendant la Grande Guerre et le fera jusqu’à ce que l’âge et l’usure ne le condamnent à la réforme.

 

Quelques repères historiques situent la vie et l’affaire dans son contexte, celui de la république triomphante.

 

Un lexique répertorie 47 personnages qui ont été des acteurs essentiels de la vie de Dreyfus et de « l’Affaire », précise les pages où ils sont évoqués et constitue autant de biographies dans la biographie.

 

A recommander pour tous à partir de 12 ans


Rappel du titre :

Justice pour le Capitaine Dreyfus de Michèle Kahn

Editions Oskar – collection « roman » série « Histoire » 9,95€

 

 

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS