La vie blues

blues

ROMAN - Dès 14 ans

de Han Nolan , traduit de l’anglais (américain) par Laetitia Devaux

Éditions Gallimard jeunesse - collection « pôle fiction » - 6,10€

 

 

Le premier souvenir de Janie, c’est celui d’une noyade.

 

Elle a quatre ans et elle est retirée à maman Linda, sa mère incapable de s’occuper d’elle pour être placée dans une famille d’accueil.

 

C’est dans ce trou puant de la maison de Pete et Patsy qu’elle associera son chemin à un jeune garçon noir de 7 ans Harmon.

C’est à partir de ce moment-là, parce que dans son univers tous les méchants sont des blancs : Linda, sa mère, Pete et Patsy, qu'elle affirme son désir viscéral d’être noire comme Harmon.

 

Et puis Harmon lui fait découvrir, précieusement rangées dans une boite à chaussures, les cassettes de chanteuses de blues !!

 

En écoutant en boucle ces cassettes, Janie sait qu’elle deviendra un jour une chanteuse célèbre comme Etta James et les autres « dames du blues »…

 

Elle est blanche mais sa voix est celle d’une femme noire …

 

C’est cette détermination à chanter le blues des noirs que Janie raconte dans sa propre langue, familière à la façon du parler des noirs : à 16 ans ; elle a vécu les pulsions les plus exacerbées et survécu aux trahisons, à la drogue dure, à la violence dans l’univers glauque des apprentis musiciens des groupes de musique blues .

 

Un roman inédit par l’histoire de cette adolescente qui chante le blues pour vivre et survivre, pour dire ses souffrances, ses émotions.

Inédit aussi par l’écriture décapante parfaitement adaptée au réalisme cru du vécu des enfants abandonnés à eux-mêmes.


Un roman très touchant, émouvant.

 

A recommander à partir de 14 ans

 

Rappel du titre :

La vie blues

de Han Nolan , traduit de l’anglais (américain) par Laetitia Devaux

Éditions Gallimard jeunesse -  collection « pôle fiction » - 6,10€

 

 

 

 

ARCHIVES

Archives