Rouge Tagada

attirance homosexuelle

BANDE DESSINÉE - Dès 13 ans

de Charlotte BOUSQUET, illustrations de Stéphanie RUBINI

Éditions Gulf Stream – 15€


 

La jeune narratrice Alex est en classe de quatrième D. « D comme déconne, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi » et le portrait de la classe apparaît dans ces mots.

 

Elle découvre Layla, le jour de la rentrée des classes, et tout de suite, elle est attirée par elle mais ne sait comment l’aborder…jusqu’au jour où Layla l’interpelle pour lui emprunter un crayon…

Inscrites toutes les deux au cours de théâtre, elles deviennent vite inséparables au point que Alex néglige son ancienne bande de copains…

 

Fou rires partagés, soldes, répétitions, nuits passées chez l’une ou chez l’autre… Le bonheur est là, au point qu’Alex refoule ses envies de  serrer son amie contre elle, de goûter sa peau, de l’embrasser pour se contenter de sa présence et de son amitié…

 

Mais Layla part en vacances chez son père à Macon et au retour, tout a changé : elle a rencontré un garçon, ne parle que de lui, délaisse Alex pour des coups de fils ou des SMS…

 

Une bande dessinée aux couleurs vives, à la couverture rouge comme ces fraises Tagada que les deux ados mangent complices…

Le rouge domine également dans le dessin très expressif mais sobre, quelques affiches, le téléphone, l’agenda, le journal intime, les vêtements, la chambre, le collège … campent l’univers des adolescents ; pas de détails inutiles!

L’accent est mis sur la relation entre Alex et Layla et la retranscription de leurs émotions, pour parler de la vie qui bouillonne chez ces jeunes, des premiers émois amoureux, de la recherche d’identité sexuelle, de l’attirance pour quelqu’un du même sexe et de la frontière étroite qu’il y a quelquefois à cet âge entre amitié et amour…


 Écrit avec brio et talent par l’auteure du « Dernier ours », avec poésie, surtout dans le portrait de la belle Layla, avec humour et sans parti pris, ce roman graphique évoque également avec justesse le quotidien d’une bande d’élèves de 4°, de leurs émotions, leurs relations, leurs espoirs et leurs préoccupations.


C’est très réussi !

 

A recommander à partir de 13 ans.

 

Rappel du titre :

Rouge Tagada

De Charlotte BOUSQUET, illustrations de Stéphanie RUBINI

Éditions Gulf Stream – 15€

 

 

 

ARCHIVES

Archives