Les grands aventuriers des terres inconnues

documentaire

DOCUMENTAIRE - Dès 9 ans

de Betty HAGGLUND (Université de Birmingham)

Éditions Flammarion – 16€

 

 

Pour nos jeunes d’aujourd’hui, le monde globalisé est un grand village dont on pénètre les recoins les plus secrets d’un clic sur la souris de l’ordinateur ou mieux d’une caresse du doigt sur la tablette numérique.

Dans ce contexte, il est presque anachronique de produire un album documentaire pour faire revivre l’épopée de quelques explorateurs qui, au XIX° siècle, repoussèrent plus loin les frontières de la civilisation occidentale et ouvrirent l’ère d’ empires aujourd’hui disparus.

 

L’entreprise n’est pourtant pas aussi vaine qu’il y paraît tant elle met en valeur le courage des hommes, les intérêts qu’ils servent, les mondes qu’ils découvrent et les interrogations qui naissent des frontières de développement qu’ils ont ouvertes.

 

Voici Lewis et Clark (1804-1806 : Napoléon est Empereur)) qui remontent le Missouri, traversent les Grandes Plaines et les Rocheuses pour descendre la Rivière Columbia jusqu’au Pacifique…les cartes qu’ils dressent ouvrent l’ère de la Conquête de l’Ouest et de la domination de la jeune démocratie américaine au détriment des tribus indiennes dans une nature encore vierge soigneusement décrite dans l’ouvrage.

 

Puis ce sont Livingstone et Stanley (1867-1873 : c’est le temps de Napoléon III et de la Reine Victoria) qui, à la recherche des sources du Nil, explorent l’Afrique de l’est, suivent le grand rift (berceau de l’humanité) et font la jonction avec l’Egypte puis le Congo au milieu des gigantesques troupeaux de gnous, d’éléphants et de la faune de la jungle. Ils dénoncent au passage les ravages de l’esclavagisme millénaire des puissances musulmanes et imposent…le colonialisme britannique !

 

C’est encore Burke et Willis (1860) qui affrontent le néant terrifiant du centre de l’Australie qu’ils traverseront sans trouver la mer intérieure qu’ils ont fantasmée après avoir échappé aux gigantesques crocodiles marins, fait cohabiter chevaux et chameaux et appris des peuples aborigènes à vivre du désert. Ils contribuent enfin à asseoir l’Empire de la Reine Victoria sur lequel « le soleil ne se couche jamais » !

 

Ce sont enfin Amundsen et Scott, concurrents dans la pénétration de l’Antarctique, le continent de glace aux conditions dantesques dont la conquête impose une longue traversée dans des mers hostiles, la gestion des animaux et des hommes dans l’hiver et la nuit, la définition d’itinéraires impossibles où hommes et chiens portent 900kg de matériel dans un final de 71km et un dénivelé de 3000m.

Ils noteront que ce continent qui porte en son sein la mémoire de l’histoire de notre planète échappe, pour l’instant, à l’impérialisme des états, dévolu qu’il est, par les traités, à la seule recherche scientifique.

 

Notre jeune citoyen du « village monde pénétrera » cette épopée grâce à 4 posters, 20 cartes et 175 documents visuels.

 

Voilà un album documentaire anachronique et passionnant qui ouvre :

- au récit de destins hors du commun

- à la peinture d’une nature encore vierge

- au récit de moments forts de la civilisation occidentale

- à une réflexion sur le prix payé par l’espèce humaine et la biodiversité à l’essor de la civilisation qui est la leur.

 

A recommander aux collégiens et dès 9 ans

 

 

Rappel du titre:

Les grands aventuriers des terres inconnues

de Betty HAGGLUND (Université de Birmingham)

Éditions Flammarion – 16€

 

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS