J'ai joué avec les loups

histoire vraie

ROMAN - Dès 11 ans

de Gabriel JANER MANILA, traduit de l’espagnol par Martine DESOILLE

Éditions Bayard jeunesse – collection ( Millézime ) - 10,50€

 

A sept ans, Marcos est vendu par son père réduit à la misère.

Emmené alors dans les montagnes de Sierra Morena au sud de l’Espagne, l’enfant est chargé de seconder un vieux berger et de s’occuper d’un troupeau de chèvres.

 

Mais le vieux berger disparaît et Marcos pendant presque 13 ans, de 1953 à 1965, va survivre seul dans cet environnement hostile.

 

C’est le récit inspiré de cette histoire vraie que nous raconte ici l’auteur, une histoire que Marcos lui a racontée et qu’il a enregistrée puis adaptée.

 

Pendant ces années, le seul contact que Marcos a eu avec les hommes était la venue du propriétaire des chèvres qui emmenait quelques cabris et lui donnait royalement « un sac plein de vieilles croutes de pain » pour se nourrir !...

 

Ce sont les animaux sauvages avec lesquels le petit garçon va se familiariser qui vont rompre sa solitude, le mettre en garde des dangers et le soutenir.

C’est un renard, une couleuvre, des loups… qui vont devenir sa famille.

C’est en observant ce que mangent les sangliers et autres animaux qu’il va se nourrir d’herbes, de baies et de racines.

C’est avec eux qu’il va communiquer, apprenant à imiter leurs cris, glapissant comme le renard ou rallant comme le cerf et oubliant progressivement la parole humaine.

 

Lorsqu’un garde-chasse scrutant la montagne avec ses jumelles aperçoit un jour « une créature étrange », une sorte d’être monstrueux, croisement d’homme et de sanglier, c’en sera fini pour Marcos de la vie sauvage et libre.

Il va lui falloir apprendre à vivre avec les hommes, des hommes qu’il n’aime plus et qui lui font peur….

 

Un ton juste, sensible et très vivant fait qu’on s’attache très vite à Marcos et à son histoire. On est fasciné par ses capacités à s’adapter, à surmonter les épreuves, à nouer des relations avec les animaux, par sa simplicité, sa générosité, son inventivité qui lui ont permis de vivre en osmose avec la nature.

Une aventure humaine incroyable où les animaux se montrent plus humains que les hommes.

Un livre qu’on ne lâche pas avant la fin.

 

A recommander à partir de 11 ans

 

Rappel du titre :

J’ai joué avec les loups

de Gabriel Janer Manila, traduit de l’espagnol par Martine Desoille

Éditions Bayard jeunesse – collection ( Millézime ) - 10,50€