Le dernier ami de Jaurès

histoire Jaurès

 

ROMAN – Dès 13 ans

Tania SOLLOGOUB

Éditions L’école des Loisirs – 10€

 

 

Voici un roman qui ouvre sans doute une série d’ouvrages sur la période puisque 2014 sera l’année du centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale.

 

Il y a l’histoire de Jaurès ou plutôt, l’histoire du dernier été de Jaurès avec son combat pour la paix, pour la justice, son amour des « petites gens », des enfants et de leurs enseignants, sa solitude conjugale et familiale puis son isolement au sein même de sa famille politique.

Il a tout vu, tout analysé, tout compris en cet été 1914, jusqu’à pressentir son assassinat, et cependant, il s’efforce de croire encore au genre humain et grâce à lui à la paix possible.

 

Il y a l’histoire de la manipulation de l’opinion publique française mais aussi allemande et russe, majoritairement favorable à la paix et que l’on voit évoluer au fil des pages vers l’idée de l’inéluctabilité de la guerre.

 

Il y a la petite histoire, celle de 3 couples, Lucien et Suzanne, Catherine et Mallavec, Paul et Madeleine, les trois hommes proches de Jaurès et qui lui resteront fidèles jusqu’à la fin, leurs rêves en une société plus juste, leur espoir que la grève générale des camarades de l’Internationale tue dans l’œuf les velléités de la guerre, leurs histoires d’amour et de vie de labeur qui se croisent et s’interpénètrent avec l’histoire tout court.

 

Il y a le portrait des personnages officiels, les souverains et les chefs d’état (Poincaré) et leurs ministres, leurs hésitations, leur impuissance à éviter l’engrenage ou leur volonté de faire la guerre et, leur faisant contre poids, la détermination des peuples allemands, russes et français dans les manifestations pacifistes, quelquefois réprimées dans le sang et toujours interdites…

 

Tout cela donne, paradoxalement, un roman fluide qui conjugue le souffle épique avec un lyrisme presque romantique et s’inscrit dans un strict respect des données historiques.

Il nous éclaire sur les mécanismes en œuvre dans le déclenchement de la guerre de 14-18 et fait réfléchir aux multiples manipulations qui permettent depuis toujours de faire accepter l’inacceptable !

(Comment l’attentat de Sarajevo est devenu pour les français l’affaire de la reprise de l’Alsace-Lorraine par exemple.)

 

Un roman exemplaire que chacun devrait posséder pour le lire, le relire et ne pas oublier !

Bravo à l’auteure qui se défend d’être une historienne, mais quel talent !

 

Un gros coup de cœur !!!!

 

A recommander pour tous à partir de 13 ans.

 

Rappel du titre :

« Le dernier ami de Jaurès »

Tania SOLLOGOUB

Éditions L’école des Loisirs – 10€

 

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS