Non à l'indifférence

manifeste

 

NOUVELLES - dès 13 ans

Nouvelles rédigées par un collectif d’écrivains

Éditions Actes sud junior - 8€

 

 

 

Après la parution en 2012 de « Non à l’individualisme », six auteurs se réunissent à nouveau à Quimper, dans le but de réveiller la solidarité et de clamer un « non » collectif à l’indifférence.

 

Chacun propose une nouvelle sur ce thème.

 

Dans « J’ai tué quelqu’un », un cheminot est confronté au pire.

Une jeune femme se jette sur les rails de son train. Indifférents au drame qui vient de se passer, les voyageurs sont seulement pressés de voir le train repartir.

Lui seul culpabilise et s’efforce de se renseigner sur la vie de cette jeune femme dans le but de maintenir vivant son souvenir…

 

Dans « La gourde », Chloé subit en silence les remarques acerbes et renouvelées de son professeur de français sous l’œil indifférent des autres élèves.

Elle perd toute confiance en elle et s’enlise dans sa solitude.

Ses parents semblent ne se rendre de compte de rien.

Mais Samira et Thomas vont enfin réagir…

 

Avec « Ô douce nuit » , une soirée de décoration de Noël pour une mère célibataire et son fils est soudain troublée par des bruits à l’étage.

Un silence, puis à nouveau des hurlements…

Les voisins ne paraissent pas réagir.

Doit-elle s’en mêler ou ne pas intervenir au nom du « respect de la vie privée » ?

Elle va agir…

 

Dans la nouvelle « Juste disparaître », Jonas est nouveau au Lycée Condorcet.

Beau garçon mais malade, il est l’objet de toutes les attentions.

Son indifférence totale envers les gens qui l’entourent révolte le narrateur qui le jalouse, l’observe et intérieurement lui prédit un triste avenir…

 

Avec « Variation sur le là », nous découvrons un homme du métro, très mal en point, la jambe bandée, il est là tous les matins, tous les soirs...

Les gens passent devant lui sans le voir, comme s’il faisait partie du décor.

La narratrice essaye en vain d’alerter les secours.

Un jour, il n’est plus là...

Elle le retrouve un soir dans une autre station jouant du piano mis à la disposition des artistes par la SNCF.

Avant d’être avalé par la rue, cet homme était quelqu’un…

 

« Fille d’Atacama », la jeune Bernardina est très douée, sage, intelligente.

Elle fait la fierté de sa mère qui ne cache pas son violent mépris pour les manifestantes qui tentent de retrouver leur bébé volé pendant la dictature chilienne.

Que cache ce terrible mépris ?...

 

Ce petit recueil de nouvelles se lit vite, mais nul doute qu’il laissera des traces durables dans l’esprit des du lecteur.

Il est une sorte de manifeste, un appel à l’action, une incitation à réagir.

 

A recommander à partir de 13 ans.

 

Rappel du titre:

Non à l’indifférence

Nouvelles rédigées par un collectif d’écrivains

Éditions Actes sud junior - 8€

 

ARCHIVES

Archives