Ce qui ne nous tue pas

fugue solitude

 

ROMAN – Dès 13 ans

De Antoine DOLE

Actes Sud Junior – Collection (Romans Ado) - 11€

 

 

Lola, diminutif de Dolorès – signifie douleur en espagnol … et de douleurs, Lola n’en manque pas !

Lola, collégienne en révolte.

Révolte contre le quotidien, contre ses parents qui n’arrêtent pas de se déchirer, de se battre même, qui ne lui parlent pas, ne s’occupent plus d’elle…elle, qui a tant besoin d’eux !

Alors Lola fait la dure, se replie sur elle, et cogne son meilleur ami, son seul ami…

 

Et Lola fuit, et Lola court et Lola fugue…

 

Mais où se réfugier au bout de trois jours d’errance quand le ventre crie famine et que le soir tombe ?

 

Et Lola s’affaisse, épuisée contre une porte … si vermoulue qu’elle cède bientôt. En haut de l’escalier, un appartement habité contre toute vraisemblance, par une vieille dame, en rupture de ban elle-aussi, qui fuit la vieillesse, la folie, la solitude, les huissiers et la volonté des autres de l’enfermer pour se donner bonne conscience…

 

Et c’est le début d’une cohabitation improbable, faite de heurts, de dérobades, de lâcheté… entre ces deux femmes, l’une au début de sa vie, l’autre à la fin de son temps qui se soutiennent comme elles peuvent !

 

Lola entre dans le délire de la vieille dame, devient Anna pour elle, se cache d’hypothétiques allemands, la soigne quand elle tombe… bref, s’attendrit jusqu’à lui ouvrir son cœur et sa peine…

Lola fond et se prend à rêver que tout est encore possible, pour elle, pour ses parents, pour la vieille dame qui pourrait venir vivre chez eux, avec eux…

 

Chronique douce-amère d’un moment « entre deux », d’un « ré »apprentissage de la vie, de la douceur, de la tendresse… L’auteur, Antoine Dole, se glisse dans la peau de Lola et en fait la narratrice, ô combien touchante, de ce huis-clos remarquable, où chacune des deux protagonistes vit un moment de grâce, un moment suspendu hors le temps et hors le monde réel…qui finira par les rattraper.

 

Un roman puissant sur la difficulté de communiquer, de partager, de s’ouvrir aux autres, sur la révolte et le mal être des ados, si grands mais si vulnérables et sur l’aliénation et la vieillesse renforcé par la narration par « flash back » et l’alternance des chapitres avec un narrateur interne ou externe.

C’est très fort !

 

A recommander pour tous, à partir de 13 ans.

 

Rappel du titre :

« Ce qui ne nous tue pas »

De Antoine DOLE

Actes Sud Junior – Collection (Romans Ado) - 11€

 

 

 

ARCHIVES

Archives