EMBARDÉE

ROMAN - Dès 15 ans.

De Christophe LÉON

Éditions La joie de lire - Collection (Encrage)-13 €

 

 

 Les premières lignes du roman : « Les témoins …diront que la voiture roulait trop vite, qu’elle a dérapé, fait une embardée.. » : le titre se fait l’écho de l’accident qui génère la narration présente.


 Gabrielle raconte. Bientôt treize ans, elle attend ses papas.

George et Phil se sont mariés en 2013 et l’ont adoptée alors qu’elle avait six mois. Ils avaient été la chercher en Somalie et puis ils étaient rentrés en France.

Leurs « vies se sont métissées pour former une famille unie et heureuse » jusqu’à ce que les lois ne tolèrent plus les couples homosexuels, les parquent dans un ghetto, les obligent à porter un losange rose… Alors Gabrielle partage les humiliations, les angoisses, les empêchements de vivre « comme avant quand ses papas, artistes plasticiens de renom, habitaient un quartier huppé de Paris »


L’auteur situe ses personnages et son histoire dans un temps futur où la population en situation de crise économique s’en prend à une minorité visible « marginale » donc devenue intolérable. Cette anticipation n’est pas éloignée de « notre présent » et surtout fait écho à un passé proche !!

Un climat de tensions dans la peur et la violence en crescendo s’installe sous la plume experte de l’auteur.


Le récit de Gabrielle «  en attente de ses papas » est émaillé de retours dans le souvenir des moments heureux d’avant  qu’elle raconte à la première personne et d’autres éléments narratifs qui restituent à la fois le parcours de fuite de George et Phil, contrevenants à la loi, blessés dans l’accident, pour échapper à la traque orchestrée par les pouvoirs publics et d’autre part les discours des témoins de cet accident lors du procès qui s’ensuivra…


Le lecteur attentif et exigeant comprendra que ces passages qui semblent hors champ du présent de la narration de Gabrielle ont très bien pu être racontés à la jeune fille postérieurement et donc connus d’elle comme dans un futur antérieur ou anticipé au moment où le récit commence … « Les témoins présents sur la scène de l’accident diront.. »= première phrase et page 12 « Les gens viendront me chercher…Je me cacherai sous mon lit.. »


L’écriture de Christophe Léon est fluide, le récit concis , le lexique précis et l’humour très présent.

Un sujet qui interpelle la réflexion, qui fait débat encore …

Une narration emplie d’émotions et d’observations pertinentes.

Donc UN LIVRE BIENVENU.

 

A recommander à partir de 15 ans.

 

Rappel du titre:

Embardée

De Christophe Léon.

Éditions La joie de lire - Collection (Encrage) - 13 €