Par-delà les steppes, je te retrouverai.


ROMAN - Dès 13 ans.

 De Shannon Hale - traduit de l'américain par Karine Suhard-Guié

 Éditions Bayard Jeunesse - -12.90 €

 

L’auteur s’est inspiré du Conte de Grimm « Demoiselle Méline, la princesse » et a transporté l’intrigue du Conte en Mongolie à l’époque médiévale : une très jeune servante Dashi raconte comment elle accompagne et soutient sa maîtresse Dame Saren, condamnée à être enfermée sept ans dans une tour pour avoir refusé d’épouser le souverain du royaume voisin, le seigneur Khasar aux pouvoirs inquiétants, un homme que lui destinait son père.

 

 

Le roman est intégralement composé de « cet extraordinaire livre de pensées » tenu par Dashi au fil des jours de ce huis clos poignant : appartenant par sa naissance au peuple des errants, une des castes les plus basses de cette société, la jeune servante de 15 ans a appris à dessiner, à lire et à écrire la langue officielle de sa contrée, contrairement à sa maîtresse, de haute naissance sans culture et sans volonté : Dashi est très attachée au culte des Ancêtres et dotée d’un don magique : elle sait les chants qui guérissent » ; c’est une jeune fille vive, active, rusée et préoccupée de la survie de Dame Saren jusqu’au sacrifice…de sa propre identité !

 

Les saisons passent et aucun contact avec l’extérieur : la peur de la mort les minent et une faille dans la muraille va leur donner le moyen de fuir pour tenter de rejoindre l’amoureux de Dame Saren ; commence une longue et terrible errance. Sur leur chemin, la rencontre d’un yak leur apporte l’accompagnement protecteur, symbole de la première et dernière richesse : celle du lien social et de l’empathie des êtres souffrant.

 

Une histoire en forme de fable avec des épisodes propres à évoquer les réalités humaines et sociales de cette Mongolie médiévale - « imaginaire » ? Peut-être pas tant que ça !!- fable aussi avec la présence importante des animaux, dans le rituel social et toujours complices du vécu de Dashi – fable encore avec une morale finale.

 

« J’ai le pinceau et l’encre à portée de main, j’écris » et dessine… Les croquis et dessins reproduits dans cet ouvrage sont d’une grande précision et d’une grande finesse, propres à « montrer » les postures des personnages, leurs portraits en pleurs ou en joie et le détail de leur environnement, propres à suggérer les émotions, la relation de l’humain et de l’animal -

 

UNE ILLUSTRATION vivante et émouvante : un atout de lecture !!

 

Le lecteur est vite séduit par la VOIX UNIQUE, celle de la jeune Dashi , intrigué par les raisons du silence de la maîtresse , étonné par les trouvailles de survie de la jeune servante : comment le destin s’accomplira-t-il ???

 

Le récit est la respiration de Dashi : il émane d’un cœur simple et rayonne à travers les valeurs de l’amitié, du dévouement, de la générosité : il exhale un humour frais et une sensibilité intime, la foi en l’amitié et la douleur face au mensonge, l’amour pour les animaux et le courage devant la souffrance.

 

A recommander à partir de 13 ans

 

Rappel du titre:

 Par-delà les steppes, je te retrouverai.

 De Shannon Hale -
traduit de l'américain par Karine Suhard-Guié

 Éditions Bayard Jeunesse-12.90 €

 

 

ARCHIVES

Archives