Passion et patience

ALBUM - Dès 8 ans

De Rémi COURGEON

Éditions Milan jeunesse - 16.950 €

 

 

Cet album à l’illustration un peu désuète et élégante, invente une relation fictive entre Gustave Eiffel enfant, et deux de ses voisines, ses benjamines de 3 ans, des jumelles aussi proches l’une de l’autre que dissemblables de caractère.

 

Autant Passion (symbolisée par le rouge ardent) est un tourbillon appréciant l’aventure, le risque, la démesure, autant sa soeur Patience, symbolisée dans le livre par le rose, est délicate, réservée, attentive et posée.

Gus passe son enfance avec les jumelles. Son statut d’ainé et son goût de la construction lui permettent de réaliser pour chacune des jeux à la mesure de leur tempérament : balançoire pour l’une, cabane-refuge pour l’autre. Jusqu’au jour où Gus part poursuivre ses études dans la capitale.

Quand il revient, meurtri de n’avoir pas su imposer son grand projet aux décideurs, Passion le demande en mariage.

Gus ne veut pas choisir. Il aime les deux soeurs et préfère s’éloigner et se consacrer à son travail. Il suit de loin en loin les jumelles qui toutes deux vivent intensément des carrières d’artistes.

 

L’exposition universelle approche, Gustave Eiffel, ingénieur reconnu, est sollicité pour participer.

Il propose au Maire de Paris de réaliser son projet de jeunesse : la tour aux quatre pieds, matérialisant par ce projet  son amour impossible pour les deux jeunes filles.

C’est en souvenir de ces deux soeurs, ses muses, que Gustave Eiffel aurait ainsi réaliser cet emblème connu mondialement.

 

Ce qui est intéressant, dans l’ouvrage c’est sa dimension romanesque et la force des jeunes filles que Courgeon nous dépeint comme féministes, émancipées, déterminées, vivant de leur art, partant s’installer à l’étranger...

C’est aussi un bel hommage aux muses, ces personnages à l’origine de bien des oeuvres et pourtant le plus souvent totalement inconnues, restées dans l’ombre.

Le lecteur appréciera l’écriture, la narration, le rythme tout autant que l’illustration qui joue à la fois sur le code couleur, les indices subliminaux (robe de mariée, pétales de rose fanée) ...

 

Ce qui gêne est que ce roman, totalement fictif, donne d’un personnage connu une image purement imaginaire.

Veuf jeune, Gustave Eiffel était père de 5 enfants... La paternité de «sa tour» est

surtout due à ses collaborateurs ingénieurs et architecte... auxquels il a racheté les droits et ses premières esquisses, datent seulement de 1884... alors qu’il avait déjà 52 ans...

 

Reste que l’album est beau et intéressant.

 

A recommander à partir de 8 ans

 

Rappel du titre:

Passion et patience

De Rémi COURGEON

Éditions Milan jeunesse - 16.950 €

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS