800, 1515, 1944... Les grandes dates de l'Histoire de France

DOCUMENTAIRE ( HISTOIRE ) - Dès 9 ans

Anne JONAS pour l’écriture et les scénarios

Léonard DUPOND pour la maquette et les illustrations

Éditions De La Martinière Jeunesse -  14,50 €

 

Pour les plus anciens, « les dates de l’histoire  sonnent souvent comme un refrain dont ils ont oublié les couplets » et les mêmes se plaisent à snober cette histoire thématique et transversale dont on abreuve leur progéniture au détriment de cet exercice de la mémoire que constituait l’apprentissage des dates.

 

Voilà un album historique qui veut dépasser ces apparentes contradictions et dont le projet affiche l’enjeu du rôle médiatique de la mémoire des dates dans l’élaboration et l’appropriation d’un récit national tout en montrant que cette mémoire des dates n’est souvent que la face visible des mouvements de fond d’une histoire plus transversale, plus universelle et plus difficile à décrypter quand elle n’est pas dérangeante.

 

Cet album est d’abord le choix d’un récit en quarante épisodes.

On sacrifie volontiers au rite obligé des dates obligatoires pour le vénéré  certif »….732…800…1415…..

 

On s’attache à l’étymologie des noms qui forgent une légende  Vercingétorix se fait « roi de guerre » , Charles Martel est « celui qui frappe comme un marteau »  Attila … «  le fléau de dieu » et Bayard « sans peur et sans reproches »

 

On inscrit les légendes dans la réalité d’aujourd’hui  et « les Champs Catalauniques s’installent à Chalons en Champagne quand Attila invente le steak tartare… »

 

On montre dans le même temps que ce récit n’est que décor et qu’en 732 on travestit l’incursion d’une bande de pillards en menace pour la chrétienté à la seule fin de conquérir de nouveaux territoires…et d’asseoir une autorité politique.

 

On rappelle 1539 la date oubliée mais fondatrice qui instaure le français comme langue d’état.

 

On remet en perspective le douloureux accouchement de la nation dans l’horreur des affrontements religieux.

 

On passe rapidement sur Les débordements de la Révolutions et l’Empire.

 

On souligne qu’il faut attendre 1848 pour que « le sol de France affranchisse l’esclave qui le touche » et que si, en 1911, l’on célèbre le  Prix Nobel de Marie Curie, elle restera toute sa vie une « étrangère ».

 

On note qu’au-delà des grandeurs du roman national, il faudra attendre 1981 pour que l’on abolisse la peine de mort et qu’il faudra attendre 1944 pour que l’on daigne accorder le droit de vote aux femmes…

 

L’album se ferme sur la manifestation du 11 janvier 2015 et l’on commet l’erreur de faire entrer ce moment d’émotion dans le roman national alors même que le 13 novembre a déjà plongé l’évènement dans un relatif oubli... l’histoire immédiate, celle de l’émotion n’est jamais qu’un  épiphénomène d’une histoire qui n’est pas écrite…les auteurs sont tombés dans le piège !

 

Au-delà de cette maladresse, les auteurs parviennent plutôt bien à montrer que les dates ne sont jamais une fin en soi mais qu’elles sont des outils dont le sens diffère selon que l’on veut construire un récit ou identifier les mouvements de fond qui sont ceux de l’HISTOIRE.

 

Ce livre sérieux trouvera difficilement son public.

Nous ne sommes pas dans le registre de la lecture plaisir.

 

Les auteurs ont traité de façon simple des questions qui passionneront sans doute les passionnés d’histoire.

 Au-delà de quelques anecdotes amusantes ils n’affichent aucun souci de parler de leur sujet à des jeunes.

Une maquette plutôt chaotique, des illustrations sans fantaisie aux couleurs fades et des » accroche « qui n’accrochent pas  …. Cet ouvrage sérieux mais austère ne se livre pas facilement comme si pour parler des dates de l’histoire, il fallait revenir à la blouse grise et aux arides manuels des années 50.

Le sujet méritait sans doute mieux.

 

Nous le retenons comme un ouvrage à avoir dans la BCD ou au CDI pour des travaux de recherche ou des lectures dirigées.

 

Pour les élèves de l’école et du collège à partir de 9 ans.

 

Rappel du titre :

800, 1515, 1944...Les grandes dates de l’Histoire de France

Anne JONAS pour l’écriture et les scénarios

Léonard DUPOND pour la maquette et les illustrations

Éditions De La Martinière Jeunesse -  14,50 €

 

ARCHIVES

Archives