Les mystères d'Héraclite

Documentaire - Dès 14 ans

De Yan MARCHAND

Éditions Les Petits Platons - 14 €

 

Yan Marchand donne ici la parole à Héraclite lui-même ; les faits se déroulent pendant la période cruciale de son entrée dans la vie adulte. Sa ville natale, Ephèse, est rapidement évoquée dans le contexte culturel, historique et religieux de l’Asie Mineure du Ve siècle avant J.C.

 

Suit le voyage à Eleusis où se déroule la cérémonie d’initiation aux mystères d’Artémis, la déesse de la nature. En effet, pour succéder aux fonctions sacerdotales de son père, le jeune homme doit être initié. Après un jeûne de trois jours, il est contraint d’absorber un breuvage hallucinogène qui le plonge dans des visions fantastiques d’animaux qui hurlent et se vautrent dans la fange. Leur souvenir restera pour lui le symbole de la bêtise humaine.

 

A dater de ce jour, Héraclite doute de la valeur de l’enseignement reçu antérieurement. Il se détache des traditions qu’on veut lui faire respecter. Lors des préparatifs de son mariage avec la jeune fille qu’il aime, son esprit critique note intérieurement les mascarades de la vie sociale, la cupidité des hommes, l’ignorance des prêtres. Il quitte alors toutes ces conventions pour élaborer dans l’isolement ce qui deviendra la première doctrine expliquant le monde de façon rationnelle.

 

Le livre se termine sur l’amertume du philosophe âgé, méconnu et solitaire qui vient de déposer à la bibliothèque du temple son œuvre en prose ionienne, seule trace de son existence.

 

En dehors de légendes, on sait fort peu de choses sur la vie d’Héraclite et, de ses textes, il ne reste que des fragments écrits dans une langue poétique réputée obscure. C’est dire la difficulté qui en découle pour les commentateurs.

 

Par le biais d’une fiction, Y. Marchand donne vie aux pensées éparses qui nous sont parvenues. Le fil conducteur d’un récit chronologique introduit de la cohérence là où d’autres vulgarisations se sont bornées à des citations hétéroclites.

La période choisie pour situer les faits est assez brève, plausible bien que ce raccourci accorde au jeune homme une étonnante précocité. Quand, en proie à un dédoublement de personnalité, peut-être encore drogué, il superpose aux visages réels les faces monstrueuses entrevues lors de l’initiation, sa lucidité est poignante. Son désarroi, sa rébellion, associés à une vive intelligence le rendent moderne et sympathique.

 

Gageons que dans la mesure où les notions fondamentales sont greffées sur une histoire d’amour, les adolescent(e)s à qui est destiné l’ouvrage se sentiront plus concerné(e)s que s’ils devaient lire l’exposé rebutant d’une théorie rigide.

L’essentiel est pourtant là. Par association avec ce qu’il vit, le jeune Héraclite entrevoit ce qu’il appelle « feu » et ses transformations ; il cherche sous nos yeux l’unité (Harmonia) derrière les contraires. Ses réflexions suivent le cheminement qui sera qualifié de dialectique et inspirera Hegel et Marx. Il rejette les dieux de pacotille pour leur substituer un principe divin sans visage. Tout cela est cependant introduit dans le cours des évènements.

 

Le travail soigné de la rédaction fait oublier l’artifice; tantôt les idées fusent, bouillonnantes ; à d’autres moments ce sont des strophes lyriques qui prennent leur envol non sans beauté, ce qui permet d’imaginer le ton du texte original.

 

On est donc en face d’un excellent ouvrage d’initiation, à la fois accessible et fidèle, mené selon les principes de la maïeutique puisqu’aucun commentaire ne pollue la réflexion naissante des lecteurs ciblés. Les illustrations stylisées, très psychédéliques (couleurs vives, contrastées même pour les paysages) puisent en outre dans l’allusion à des masques antiques une force étrange, rougeoyante, en accord avec l’embrasement de la pensée.

 

A recommander à partir de 14 ans

 

Rappel du titre:

Les mystères d'Héraclite

De Yan MARCHAND

Éditions Les Petits Platons - 14 €

 

 

ARCHIVES

Archives