Planète Migrants

 

DOCUMENTAIRE - Dès 13 ans

de Sophie LAMOUREUX - illustré par  Amélie FONTAINE

Éditions Actes Sud Junior - 15,50 €

 

 

 

Mettre de l’ordre dans le tumulte des mots, dépasser l’émotion et les faux semblants d’une actualité brûlante dont nous abreuve notre société connectée pour nous convier à un voyage au bout de la «planète migrants » c’est l’objectif de cet album illustré didactique , documenté et rigoureux.

 

 

- D’abord donner sens aux mots qui peuplent notre univers médiatique : « migrants, migrations, émigrations, immigrations, émigrés, immigrés, réfugiés, demandeurs d’asile, migrants économiques, sans papiers, apatrides, melting pot, creuset, droit du sang, droit du sol, intégration, assimilation, apartheid, ségrégation, diaspora, communautarisme, citoyenneté….

 

- Chiffrer ensuite une réalité mondiale :

-- le monde compte 232 millions de migrants si l’on s’en tient aux migrations entre les états (un homme sur 90 qui est souvent une femme)

-- on en compte 740 millions si l’on tient compte des migrations internes aux états

-- les migrants génèrent chaque année une richesse de 516 milliards de dollars pour leur pays d’origine (trois fois plus que l’aide des états aux pays en développement)

 

- Rappeler que le plus souvent les migrants arrivent le plus légalement du monde, que le droit d’asile est inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et que depuis 1951, il existe un statut des droits et des devoirs du réfugié ( celui qui fuit le persécution du fait de son ethnie, de sa religion, de sa nationalité ou de ses opinions politiques).

 

- En appeler à l’histoire longue pour comprendre que la migration est le plus vieux métier du monde et qu’au-delà de la gesticulation des « États Nations » elle réinvente constamment le monde de la société des hommes.

 

- Bien se persuader que si « l’homo » est naturellement nomade, » l’homo sapiens », lui, se sédentarise et génère des mécanismes qui sont toujours d’actualité :

 --il se fixe, invente le développement, la richesse qui attire et nourrit une quête sans fin de nouveaux territoires, de nouvelles frontières.

 

Les empires naissent et meurent au gré des épidémies, des changements climatiques, des luttes de pouvoir, des guerres économiques qui, le temps passant, s’habillent des oripeaux des querelles religieuses ou idéologiques…. Renvoient à l’errance…. Et le cycle recommence !

 

Ce recul de l’histoire longue donne une grille de lecture qui permet de dépasser l’écume médiatique du moment pour mieux appréhender les mouvements de fond du monde d’aujourd’hui :

-l’inexorable exode des peuples du sud vers l’eldorado des mégapoles du nord

- la complexité et l’ambiguïté des démarches d’accueil et d’intégration qui métissent les pays d’accueil quand elles n’enferment pas dans une errance marginale et immobile qui débouche parfois sur la barbarie…

 

 Ce documentaire rigoureux dans la méthode et foisonnant dans la présentation est complété par une illustration très sobre qui conjugue sans pathos une représentation schématique presque désincarnée des migrants hommes femmes avec des symboles très présents dans les médias.

 

Un livre utile, une mine de renseignements qui pourra nourrir une démarche de recherches et un travail d’enquête.

 

Bien apprécier les remises en perspective qui sont la richesse de l’ouvrage nécessitera sans doute des prérequis qui incitent à recommander une lecture dirigée avec le professeur dans le cadre du cours d’histoire, de géographie ou dans une démarche d’éducation à la citoyenneté.

 

A recommander pour les élèves du collège et du lycée, dès 13 ans.

 

Rappel du titre :

Planète  Migrants

de Sophie LAMOUREUX - illustré par  Amélie FONTAINE

Éditions Actes Sud Junior - 15,50 €

 

 

 

 

ARCHIVES

Archives