La fille quelques heures avant l'impact

ROMAN - Dès 14 ans

De Hubert BEN KEMOUN

Éditions Flammarion - Collection (Grands formats) - 13.00 €

 

Déjà avec « La fille seule dans le vestiaire des garçons », Hubert ben Kemoun nous avait habitués à des romans très forts ! Dans ce nouvel ouvrage, ça secoue plus fort encore !

 

Sur une fresque du monde d’aujourd’hui - antisémitisme latent, mal-être des populations d’origine magrébine, montée insidieuse de la xénophobie et du racisme, projection des jeunes d’aujourd’hui dans un enfer virtuel - l’auteur montre comment la perversité ou les rancœurs accumulées peuvent nourrir des drames aux conséquences imprévisibles.

L’auteur déroule le fil du mécanisme de la tragédie dans des réalités d’aujourd’hui.

 

Déjà le titre et la première de couverture invitent à se poser une question : Quelques heures avant l’impact… De quel impact s’agit-il ?

 

Une vitre étoilée devant le portrait d’une adolescente pâle et grave, genoux repliés contre la poitrine nous donne à penser à un coup de feu…

 

Des mots joiefolieragedégoutdouleur sans espaces encadrent l’image et créent une guirlande macabre.

 

Un mot écrit en blanc au milieu de la guirlande kaki se détache : COLERE…

 

Cette colère, on la retrouve tout au long de ce roman terrible d’Hubert ben Kemoun.

 

Il parle de dégout, de rage, de folie et de douleur, de haine et de vengeance.

 

Il dit le profond rejet de ces jeunes face à leur vie de misère, dans ces quartiers de banlieue où violences et racisme sont monnaie courante, où l’amour se résume à prendre un garçon « comme brouillon » pour faire comme les autres, où l’espoir se noie au milieu de la banalité du quotidien.

 

Ils sont en 3ème dans le même collège, dans la même classe,

 

Ils ont 15, 16 ou 17 ans.

 

Ils s’appellent Annabelle, Fatoumata, Mokhtar, Sébastien, Thierry, Fabien, Ethan.

 

Ils pourraient être amis, amants ; ils se déchirent et s’opposent.

 

Jusqu’à ce concert pour la tolérance, contre le racisme, contre l’extrémisme des « gens de la mairie » - entendez le père de l’un d’eux, jusqu’à ce concert et jusqu’ au drame…

 

Deux clans s’affrontent… Le combat sans merci produira l’impact…

 

Concentré dans une seule journée étouffante d’un dernier jour de classe avant le pont de la Pentecôte, ce roman met en scène des adolescents d’aujourd’hui, sur le fil du rasoir, aux bouillonnements de vie et de désirs paroxystiques qui peuvent les conduire à des actes extrêmes.

 

A tout moment, leur destin peut basculer… Le drame peut se nouer, la violence exploser…

 

En lisant ce roman, pourtant écrit avant le 13 novembre 2015, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec les terribles événements parisiens.

 

Il faut si peu de choses pour qu’un jeune tombe du mauvais côté, perde sa vie, la mette au service de la violence et de la destruction d’autrui !

 

Puisse ce roman en constituer un garde-fou !

 

A recommander à partir de 14 ans

 

Rappel du titre:

La fille quelques heures avant l'impact

De Hubert BEN KEMOUN

Éditions Flammarion - Collection (Grands formats) - 13.00 €

 

ARCHIVES

Archives