Génération K

ROMAN - Dès 13 ans

De Marine CARTERON

Éditions Le Rouergue - Collection (Epik) - 14 euros

 

Kali s’est enfuie de l’hôpital où elle est enfermée. Elle est enceinte de jumeaux et pour les mettre au monde en toute sécurité après avoir échappé aux dangereux " Enfants d’Enoch", elle doit rejoindre, quelque part dans le Jura, une vieille tzigane « Celle qui écoute ».

 

Après leur naissance, Kali meurt et, selon sa volonté, le plus robuste des deux est abandonné sur le parvis de l’église d’Epailly .

Il porte au cou une médaille de Saint Georges : on l’appellera donc Georges d’Epailly.

 

Orphelin, enfant de la DASS, « Georg » devient un délinquant qui ne rêve que de « monter » dans un gang.

Il est emprisonné à Roanne.

 

De l’autre côté de la frontière, en Suisse, dans le luxueux hôtel particulier des Bathory de Kapolna, vit une

ado de seize ans, Kassandra - Ka - en constante révolte, qui ne pense qu’à devenir batteur dans un groupe

de Métal.

Elle est cependant l’inséparable amie de la douce et discrète Michelle-Anne – Mina – fille de la domestique qui les a nourries toutes les deux. La mère de Ka, Karolina, n’est autre que l’épouse du puissant dirigeant de la multinationale pharmaceutique Biomedicare.

C’est là que, dans une clinique secrète,sont effectuées des expériences génétiques.

 

Ils ne le savent pas encore, mais Ka, Mina et Georges, que tout oppose, possèdent d’énormes pouvoirs

dus à la mutation de leur ADN, ce qui fait d’eux des Génophores. Et cet ADN unique attire bien des con-

voitises, de Biomedicare à la mafia napolitaine !

Grande sera la force de celui qui parviendra à réunir cette « Génération » K.

 

L’auteur s’est inspirée de Hunger Games qu’elle a réactualisé pour créer les personnages de Génération K.

 

Ka et Georges, chapitre après chapitre, jour après jour, racontent ce qu’ils vivent et s’efforcent d’en faire

l’analyse pour comprendre et avancer. Mina, elle,tient un journal auquel elle livre ses confidences.

Tous trois sont, d’une façon différente, mal dans leur peau.

Ka, vêtue de noir, les cheveux hirsutes hyper oxygénés, le maquillage blafard, est révoltée et provocatrice.

 

Elle rejette le monde luxueux dans lequel elle vit et qui pourtant lui procure tout ce qu’elle désire. Cela la

 

mènera dans une institution privée, sorte de prison pour « gosses de riches » !

 

Mina accepte sa vie de fille de domestique, dans l’ombre de Ka, sans se plaindre. Elle a un gros problème,

 

elle désire connaître le père dont sa mère ne veut pas lui parler. Pourquoi ? Elle veut savoir. Cela la condui-

 

ra à prendre des décisions dangereuses.

 

Quant à Georges, l’orphelin d’Epailly, il est seul et ne peut compter que sur lui-même, ce qui a fait de lui

 

un délinquant, Georg, un nom craint dans sa cité et en prison !

 

Les événements qu’ils vont vivre va leur faire prendre conscience de leurs immenses pouvoirs.

 

Ces aventures, teintées de fantastique, se succèdent à un rythme effréné, avec en toile de fond des expé-

 

riences génétiques et la menace d’être capturés par un laboratoire ou la mafia ! Mais ne sont-ils que trois ?

 

Pour répondre aux interrogations que le lecteur se pose, il faudra attendre le prochain tome.

 

A recommander à partir de 13 ans

 

Rappel du titre:

Génération K

De Marine CARTERON

Éditions Le Rouergue - Collection (Epik) - 14 euros

 

 

ARCHIVES

Archives