Belle-maison

ALBUM - Dès 7 ans

De Anaïs BRUNET

Éditions Sarbacane - 15.50 €

 

En feuilletant ce livre on pense à Max Ducos... Comme lui, et un peu avec le même regard d’amoureux d’architecture, Anaïs Brunet s’empare d’un lieu pour raconter une histoire singulière.

 

Si «sa» maison existe vraiment, elle pourrait être en Bretagne voire dans le sud-ouest de la France... Les mimosas y poussent aussi... mais la végétation semble plutôt méditerranéenne.

Le lecteur a envie de savoir…Une tour carrée datant du Moyen âge, seule construction d’une petite île juste en face de la maison et accessible par la nage ?

Par sa forme, elle ressemble beaucoup à celle de l’île d’Or, minuscule ilot en face de Saint Raphaël, qui aurait inspiré à Hergé l’île noire (que justement les deux enfants de l’histoire feuillettent). Hasard ? Indice ?

 

Quoi qu’il en soit, c’est bien une maison de vacances du bord de mer pour la narratrice du premier album de cette jeune auteure.

Une maison qui évoque avec tendresse et un réel plaisir le retour des deux enfants qui l’habitent chaque année pendant l’été : Noufou, un petit garçon africain et Lise, sa complice de jeux, une toute jeune fille rousse.

Aucun adulte n’apparait. Juste ces deux enfants qui parcourent d’abord la maison en courant pour s’assurer que rien n’a changé, avant de s’attarder dans leurs lieux de prédilection (le jardin d’hiver pour y lire leur album de Tintin préféré, la salle de bain avec son carrelage élégant, lieu idéal pour enfiler son maillot de bain, la cave pour y retrouver les jeux de plage et les outils de l’établi...).

Leurs déambulations permettent une visite originale et exhaustive des différentes pièces et nous laissent sous le charme de cette vieille et belle bâtisse.

 

Avec ses détails soignés, ses tapisseries délicates, ses objets et meubles dessinés, ses ouvertures somptueuses, la maison fait un peu office de gardienne protectrice des enfants, les entourant, jetant un coup d’œil sur eux, même quand ils sont à l’extérieur (Pour ce faire, elle échange alors avec la tour de l’île voisine...il faut bien s’épauler quand on est à la fois responsable et incapable de se déplacer).

 

C’est par la présence de ses petits estivants que la maison prend vie... c’est leur bruit, leur agitation, les grains de sable rapportés de leur escapade, les histoires inventées, les miettes dispersées de leur goûter, qui font de cette maison Le personnage de l’album.. Un personnage qui restera pour toujours ancré dans leur mémoire comme un témoin nostalgique de leurs vacances estivales.

 

Anaïs Brunet nous offre des illustrations à la fois précises et réalistes et d’autres très imaginatives. Son écriture est élégante et un peu surannée elle aussi.

 

Son album différent, singulier et attachant est aussi empreint de magie. On est sous le charme.

 

A recommander à partir de 7 ans

 

Rappel du titre:

Belle-maison

De Anaïs BRUNET

Éditions Sarbacane - 15.50 €

 

 

 

 

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS