La maison qui vole

ALBUM - Dès 6 ans

De Davide CALI illustré par Patrick SOBRAL

Éditions La Joie de Lire - 12.90 €

 

Des dessins naïfs réalisés dans une gamme chromatique sobre (bleu, jaune, rouge, noir) entièrement aux crayons de couleur.

Une histoire qui démarre par un fait étrange, para-normal.

On est curieux et impatient de découvrir le nouvel album de Davide Cali.

On ne sera pas déçu.

 

 

«Un jour, la maison prit le large. Tout simplement, elle se souleva de terre et s’envola».

 

Le propriétaire de cette maison assiste à son envol et son premier réflexe est de frapper à toutes les portes, un peu frénétiquement pour chercher de l’aide.

 

Mais ni le policier, ni le service des catastrophes naturelles, ni celui des objets trouvés, ni celui de l’aviation civile ne peuvent lui apporter l’ombre d’une solution...

 

Son cas ne rentre dans aucune case. Bien plus, l’homme est menacé d’être verbalisé car en infraction par rapport à la loi !

 

Blackboulé d’un service à l’autre, découragé, l’homme abandonne l’idée d’être aidé par l’administration et décide simplement de suivre en voiture le trajet que prend sa maison dans les airs... de se laisser guider par elle, de voir où elle le conduira.

 

Au terme d’un long voyage, la maison se pose à la campagne, à l’endroit exact où, enfant, il passait ses vacances, dans la propriété familiale. (La maison de son enfance ayant disparu depuis belle lurette au cours d’une catastrophe naturelle).

 

Ce retour aux sources est vécu par l’homme comme une vacance bucolique et bienvenue. Il avait oublié la splendeur des paysages, la senteur des figuiers, et du bois brûlé et se réjouit d’en retrouver le plaisir.

 

Un coup de griffe aux tracasseries parfois kafkaïennes de l’administration, une invitation au lâcher prise, un retour à la nature, à l’essentiel, une plongée au temps insouciant de l’enfance comme une parenthèse enchantée dans la vie adulte, c’est la jolie proposition à laquelle nous invite Davide Cali avec cette fable rigolote et pleine de fraîcheur qu’accompagnent parfaitement les illustrations de Cararina Cabral.

Ses dessins: la maison au milieu des oiseaux et des avions, le dédoublement de l’adulte qui retrouve son enfance, le choix de l’outil crayons de couleur, la simplicité des plans, tout concourt à nous plonger dans l’univers enfantin... Et on s’y sent bien !

 

A recommander à partir de 6 ans

 

Rappel du titre:

la maison qui vole

De Davide CALI illustré par Patrick SOBRAL

Éditions La Joie de Lire - 12.90 €

 

 

 

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS