Mensonges !

ALBUM - Dès 7 ans

De Geoffroy de PENNART

Éditions Kaléidoscope - 13 €

 

Dans une nouvelle histoire truculente nous retrouvons les drôles de héros de Geoffroy de Pennart.

Quand on est copain comme cochon avec un cochon mais qu’on est un loup et qu’on a un papa tout à la fois gourmand, menteur et flagorneur, il y a forcément des risques de dérapage.

Dès lors, Lucas le gentil petit loup a bien des raisons d’appréhender la première rencontre entre son papa et celui de son copain Maurice. Il connait le caractère de son père et il sait aussi que le papa de Maurice n’est pas du genre à se laisser faire...

 

Mais ce qu’il ignorait Lucas, c’est que les deux papas se connaissaient déjà... et qu’il y avait un lourd contentieux entre eux!

 

Ce qu’il y a de bien avec Geoffroy de Pennart c’est sa capacité à synthétiser.

 Un titre formé d’un mot, accompagné d’un point d’exclamation, un dessin de couverture et on est de plain pied dans le sujet.

 

Difficile de faire plus court, plus efficace.

 

Les portraits de la couverture sont explicites. Pas d’entente possible entre les deux pères de famille. Dos à dos. Les bras croisés. Les traits fermés. Des regards en chien de faïence. Chacun campe dans sa position... et n’en bougera pas. Aucune concession n’est envisageable. A leurs pieds, les accessoires de la discorde passée.

 

Cette couverture contraste fortement avec la complicité, le plaisir partagés par leurs enfants respectifs en page de couverture intérieure. Des dessins qui montrent les jeunes Lucas et Maurice dans les aventures vécues dans les albums précédents.

 

Et puis nous prenons connaissance de deux versions parallèles et contradictoires de la première rencontre entre les adultes, celle qui a scellé la discorde. Deux versions d’une extraordinaire mauvaise foi.

 

Chacun à leur tour et à leur façon les pères égrènent leurs souvenirs, s’érigeant en héros et rendant par là même, l’autre en un personnage ridicule et poltron.

 

Une page pour chacun (le procédé est d’ailleurs un peu répétitif à la longue).

 

Un texte écrit à la première personne (avec les narrateurs qui s’apostrophent et se répondent sans ménagement), un dessin plein d’informations inédites, bourré d’anecdotes truculentes, d’inventivité... un dessin qui nous régale et nous incite à une lecture active, fouillée, attentive.

 

C’est drôle, inventif, brillant... Comme toujours ! Du plaisir pur.

 

A recommander à partir de 7 ans

 

Rappel du titre:

Mensonges !

De Geoffroy de PENNART

Éditions Kaléidoscope - 13 €