Le partisan  ♥

 

 

BANDE DESSINÉE - Sans texte - Dès 14 ans

de Maurizio A.C. QUARELLO

 Les Éditions des Éléphants - 18 €

 

 

Voilà un album « sans textes ni paroles » qui confirme la force et la pertinence du dessin quand la BD se pose comme un média à nul autre pareil pour mettre en scène de grands moments d’histoire.

 

 

Ni texte ni paroles …

Rien qu’un document, la couleur et la force du dessin dans une dramaturgie en six tableaux.

 

 

 

Le document c’est la carte d’engagement du grand- père de l’auteur dans la résistance au sein de la « Brigata Autonoma Monferrato ».

 

 

C’est ensuite un dessin noyé dans les brumes d’un camaïeu vert de gris qui met en scène un moment charnière de l’histoire italienne :

 

- la guerre d’embuscades du grand- père…

- la résistance passive de la grand-mère aux prises avec le quotidien d’une armée d’occupation lorsque les gestes d’humanité habillent parfois des actes héroïques…

- l’horreur de l’affrontement fratricide entre partisans et miliciens italiens qui collaborent avec l’occupant…

- la vie pastorale qui colore le lavis dans des tons plus riants quand renaît le printemps indifférent aux évènements…

- le temps de l’insurrection et le lavis s’embrase…

- celui de la libération et le lavis se fait couleur d’espoir.

 

 

 

Sans textes ni paroles c’est le dessin qui anime le scénario :

 

- gros plans et plans panoramiques pour les paysages, les moments forts de l’action et pour camper les personnages.

- formats plus petits sur le rythme du « snap shot » quand l’action s’accélère.

 

Un graphisme du portrait très sobre qui dégage avec beaucoup de force :

- la détermination du résistant.

- la domination primaire et pathétique de l’envahisseur allemand.

- la perversité bouffonne et libidineuse qui habille la lâcheté du « collabo ».

- l’humanité derrière laquelle se dissimule l’héroïsme du quotidien de la grand-mère…

 

 

 

C’est à un exercice de lecture exigeant, difficile et passionnant qu’ est convié le jeune dans cet album muet.

 Les clefs de lecture sont à la fin de l’ouvrage.

 

On peut commencer par la fin et retrouver dans les images le fil des évènements…

Mieux, le jeune lecteur peut déchiffrer le récit avec sa sensibilité, ses connaissances et sa culture propres puis confronter sa vision avec celle que l’auteur dévoile à la fin de l’ouvrage.

 

 

 

Ce remarquable album se prêtera aussi et bien évidemment aux travaux interdisciplinaires qui ont cours au collège et qui pourront associer :

 - le professeur d’histoire pour un rapprochement entre l’histoire de la France et de l’Italie à la même époque.

- le professeur de lettres pour aider les élèves à écrire textes et dialogues.

- le professeur d’Arts Plastiques pour une lecture graphique et une approche de la sémiologie de l’image.

- les professeurs d’italien et d’allemand pour colorer le texte dans la langue du pays.

- ....

 

 

Dans cette démarche, quel passionnant exercice que celui qui consisterait à mettre des mots sur le regard plein d’humanité qu’échangent à la dernière page du livre la grand- mère et le soldat allemand désormais prisonnier et vaincu quand il la découvre au bras du partisan qu’il recherchait…et dont elle l’avait détourné avec humanité.

 

 Un excellent album historique sans doute difficile et exigeant que nous conseillons dès la classe de troisième et à qui nous attribuons volontiers un coup de cœur de la rentrée.

 

 

Pour tous dès 14 ans !

 

Rappel du titre :

Le partisan

de Maurizio A.C. QUARELLO

 Les Éditions des Éléphants - 18 €