Phobie douce

ROMAN - Dès 13 ans

De John Corey WHALEY

Éditions Casterman - 16 €

 

Solomon est un  adolescent de 16 ans, agoraphobe. Depuis trois ans, depuis que pris d’une crise de panique aigue, il s’est jeté dans une fontaine du lycée il a décidé de ne plus sortir de chez lui.

Il suit désormais sa scolarité sur Internet et ne manque de rien, entouré  de ses parents et avec pour toute visite, celle de sa grand-mère adorée.

Si le lecteur  se demande s’il ne souffre pas de solitude et comment il peut  rester reclus, lui se sent bien  dans son cocon. Il semble épanoui et heureux bien qu’apparaissent régulièrement de grosses crises.

 

 Tout aurait pu continuer ainsi, sans l’intervention de Lisa. La pétillante jeune fille qui a  assisté à la scène, trois ans plus tôt, décide de consacrer son mémoire de psychologie pour rentrer dans l’université de ses rêves et quitter sa ville natale où elle étouffe, au cas de Solomon et par la même occasion de tenter de le guérir.

 

 Elle décide  de lier connaissance et de devenir son amie tout en ne dévoilant pas ses objectifs.

  Contre toute attente, les 2 jeunes gens sympathisent rapidement et deviennent inséparables à tel point que Solomon lui dévoile ses secrets les plus intimes. Les progrès sont impressionnants mais l’équilibre reste fragile. Les crises de panique persistent mais s’atténuent.          

Un jour,  Lisa décide de présenter à Solomon son petit ami Cla

 

 Une profonde amitié va bientôt naître entre les deux garçons.

  Grâce à ses deux amis, Solomon finit  même par sortir dans le jardin pour profiter de la piscine que sa grand-mère lui a offerte. Il se sent revivre mais n’ira pas plus loin.

 

 Quand,  rongée par la culpabilité, Lisa lui avoue l’histoire de son mémoire, tout s’enraye.

Ces trois-là arriveront-ils à se retrouver ?

 

 Une belle histoire d’amitié construite sur un thème peu commun que sont les phobies qui vous aliènent jusqu’à vous empêcher de vivre !

Le thème délicat de l’homosexualité est ici abordé avec légèreté. Même si les sujets sont graves, le roman est plein d’entrain et l’humour n’est pas exclu.

 La confiance en elle, trop importante de Lisa l’a entraînée à faire des erreurs mais à se remettre en question également

 Et si Solomon n’est pas guéri,  l’espoir est apparu dans sa vie et il a gagné deux amis merveilleux.

 Quant à  Clark, il a découvert d’autres facettes de sa personnalité qui l’ont mis en valeur et l’ont fait mûrir.

 

A recommander à partir de 13 ans

 

Rappel du titre:

Phobie douce

De John Corey WHALEY

Éditions Casterman - 16 €

 

 

ARCHIVES

Archives