Offense dans la cité

ROMAN - Dès 14 ans

De Gwladys CONSTANT

Éditions Oskar jeunesse - 13.95 €

 

 

Cela fait quatre mois. Quatre mois que Momo, 14 ans, attend Pénélope chaque premier samedi du mois devant la tour 2 de la cité des Lilas pour lui dire bonjour. Elle vient rendre visite à un membre de sa famille et repart quelques heures plus tard.

 

Momo est tombé amoureux d’elle dès la première fois.

Pourtant, l’adolescent est un caïd dans le quartier, les gens le craignent. Il a les vêtements, l’allure et le faciès du parfait jeune des banlieues qui passe son temps à zoner. Il tient beaucoup à cette apparence et il ne veut pas que l’on sache qu’il craque pour la belle Pénélope

.

Mais, ce samedi -là, après avoir salué la jeune fille, il se dit qu’il ne pourra pas attendre de nouveau un mois et il décide d’engager la conversation. Elle lui explique qu’elle vient voir son grand-père et que, comme elle, il est passionné de lecture ; elle lui apporte des livres sur lesquels ils discutent.

 

Momo, qui ne lit jamais car il n’en voit pas l’utilité, reste un peu sceptique mais ne se laisse pas intimider par les différences qui semblent les partager. Il attend impatiemment le mois d’après.

 

Dans la cité, tout le monde craint le jeune homme et sa bande sauf un vieux monsieur qui ne se laisse pas intimider. Un jour que Yoda (c’est le surnom qu’ils lui ont donné) veut rentrer chez lui à l’aide de sa canne, Momo le bouscule et lui donne un coup de pied alors qu’il est à terre. Le vieil homme est hospitalisé.

 

L’adolescent reste fier de lui devant ses amis mais se sent plutôt mal en rentrant chez lui.

 

Quelques jours plus tard, il voit arriver Pénélope en voiture avec sa mère. Très étonné mais ravi, il déchante rapidement quand elle se confie à lui et lui dit que son grand-père s’est fait agresser et qu’elle n’a de cesse de retrouver le coupable. Elle demande même à Momo de l’aider.

 

Le jeune homme, bien embarrassé, se tait mais un jour, Pénélope lui administre une gifle magistrale car elle a appris la vérité et elle tient absolument à se venger.

 

Momo est désespéré car tout cela n’a pas entamé son amour qui n’est vraiment pas bien engagé.

 

Yoda, qui n’est autre que le grand-père de la jeune fille, a assisté à la scène.

Il décide de faire venir Momo chez lui sous la menace d’une arme, par précaution.

 

Au début, étant très agressifs et sur leurs gardes, le dialogue semble difficile mais chacun (sans s’en rendre compte) amadoue l’autre et  ils découvrent leurs qualités respectives.

Malgré tout ce qui les sépare, une sorte d’amitié et de respect mutuel s’installent entre Morgan et Amédée.

Ils se revoient régulièrement mais Morgan continue sa quête et ses recherches pour séduire la belle Pénélope. Le vieil homme tente de l’aider.

 

 Cela sera-t-il suffisant pour apaiser le désir de vengeance de la jeune fille ?

 

Dans ce roman, les émotions se bousculent : on passe du rire à la crainte, de l’attendrissement à la colère.

 

Comme il est dit au début, nous avons droit à une série de clichés sur les banlieues par contre, le côté romantique du petit caïd des cités est trop drôle. Quand il fait référence à l’Odyssée et qu’il s’identifie à Ulysse l’époux de Pénélope, on ne peut que sourire.

 

Par contre, des sujets graves sont abordés tels que la violence dans les quartiers, les actes gratuits et le désoeuvrement de tous ces jeunes.

Amédée nous entraîne également sur les traces du passé, les ravages et les méfaits de la guerre au niveau psychologique.

 

Finalement, la vengeance est- elle bonne conseillère et est-elle une fin en soi ?

Avec la fin surprenante que nous réserve l’auteur, le lecteur pourra réfléchir à cette question à sa guise mais reste un peu frustré malgré tout.

Un très bon roman.

 

A recommander à partir de 14 ans

 

Rappel du titre:

Offense dans la cité

De Gwladys CONSTANT

Éditions Oskar jeunesse - 13.95 €

 

 

 

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS