Mai 68 raconté aux enfants  ♥

 

 

DOCUMENTAIRE - Dès 14 ans 

de Philippe GODARD

Éditions De La Martinière Jeunesse - 14.50€

 

 

Voilà cinquante ans que les vagues successives d’un tsunami dénommé « Mai 68 » déferlaient sur la société française, emportaient tout sur leur passage et rompaient les équilibres politiques d’une unité nationale qui régulait la vie du pays à l’ombre tutélaire d’un « Grand Charles » au pouvoir depuis « dix ans déjà »…

 

.

Trois générations sont désormais en situation d’en parler :

- ceux qui, à des titres divers, ont vécu les évènements

- ceux qui ont hérité des évolutions de la société qui en a résulté

- ceux, les plus jeunes, pour qui tout cela est un chapitre d’une histoire très ancienne !

 

Avec ce bel album historique Philippe Godard veut parler aux enfants mais s’adresse aux trois publics qu’il voudrait associer dans une lecture commune.

 

Pour ce faire, il donne à son travail la forme d’un album à « l’italienne » qu’il structure en trente et un dossiers chronologiques ou thématiques sur deux pages où la photo en noir et blanc tient une grande place et donne à la jeunesse un côté vintage empreint de romantisme.

 

Ce sont les dessins et les slogans qui donnent toute la dimension créative du mouvement.

 

Il est vrai que l’on s’invective avec talent et que les mots mettent au service de l’utopie :

« La chienlit c’est lui ! »

« Soyez réalistes….demandez l’impossible ! »

 

Les textes historiques sont toujours denses et brefs avec le souci d’aller vers les racines de la crise, d’ouvrir des perspectives plus larges ou suggérer les abîmes que côtoie le mouvement.

 

Les dossiers chronologiques mettent en valeur la succession des vagues qui emportent tout sur leur passage :

- la sociologie quitte la Sorbonne pour Nanterre et découvre les bidonvilles.

- voilà le mouvement du 22 mars, la Sorbonne est occupée et l’Ecole Nationale des Beaux- Arts devient un Atelier Populaire

- les ouvriers sont bientôt dans la rue contre l’avis du parti communiste et de la CGT

- chaque répression augmente le nombre de grévistes qui sont bientôt neuf millions

- les accords de Grenelle (salaires augmentés de 35%) sont désavoués par les grévistes

- le mouvement prend la forme de la guérilla à Flins et à Sochaux

- le pouvoir vacille et sera même vacant quelques heures

- Le Président de la République dissout l’Assemblée Nationale et s’en remet au jugement du suffrage universel

 

C’est la dernière vague du tsunami qui se traduit par l’élection d’une « Chambre introuvable « qui réclame le retour de l’ordre ancien »….

Fin de l’utopie et retour au champ du possible….

Le mouvement crie son dernier slogan :

« Elections ! Pièges à cons ! ».

 

Cette fresque chronologique est illustrée de zooms sur des personnages comme Dany le Rouge qui

par ses provocations attire à lui toute la lumière et semble fédérer le mouvement ou d’autres plus anonymes comme Monique étudiante à la Sorbonne, René ouvrier à Sochaux ou Simone et Michèle, héros anonymes de mai qui doutent…

 

Le récit s’achève sur le constat du triomphe de l’idéal de mai partout dans le monde.

Les accords de Grenelle seront appliqués et ouvriront la voie de la modernité en réorganisant l’entreprise et le monde du travail.

Une université nouvelle sera créée à Vincennes … On y enseignera même l’informatique !

 

Voilà un excellent ouvrage que nous dédions particulièrement aux élèves des classes de troisième des collèges qui pourront, n’en doutons pas, le partager avec leurs parents mais surtout leurs grands-parents…

Un coup de cœur !

 

A recommander pour tous dès 14 ans

 

Rappel du titre :

Mai 68 … raconté aux enfants

de Philippe GODARD

Éditions De La Martinière Jeunesse - 14.50€