Le gouffre

ROMAN - Dès 15 et plus

De Rolland AUDA

Éditions Sarbacane - 17 €

 

 

Trois ans après avoir envoyé à son petit-fils une lettre accompagnée d’étranges règles du jeu d’échecs, Hans Ehrlich meurt dans des circonstances inexpliquées. Aux vacances de février 2018, Willy-Saïd décide de se rendre en Savoie dans le petit village de Maleroque, pour y satisfaire sa passion de la spéléologie mais aussi pour connaître où vivait son grand-père. Si l’ado raffole des romans fantastiques de Jean des Loups, célèbre écrivain qui n’est autre que son aïeul, il ne soupçonne pas ce que lui réserve cet endroit isolé où il est, d’ailleurs, très attendu !

 

Willy-SaÏd, « Cid », est un jeune lycéen de dix-huit ans qui souffre de narcolepsie. C’est lui que l’auteur à l’imagination libre et débridée, a placé au centre de son roman, distillant au compte-gouttes les éléments permettant de comprendre le mystère qui enveloppe ce village qui attire tant de gens « spéciaux ».

Son écriture est incisive, son vocabulaire étendu et précis, son style plein d’élégance est parfois très « cru ». Les auteurs de romans fantastiques, la Bible et les différentes mythologies l’ont profondément inspiré, tout en n’entamant pas son originalité.

 

Dans ce récit, il ne faudra que huit jours, huit petits pour comprendre la prophétie au cœur de cette incroyable énigme et sa résolution.

 

Autour de Saïd, de nombreux habitants du village figurent sur le grand échiquier : il y a d’abord Eléonore, la gothique qui élève des corbeaux et Adèle, son énigmatique et indéchiffrable sœur.

Parmi les anciens, César, « le Narvalo » et ses trois poules chéries, qui a hérité de la canne magique de Jean des Loups, Marguerite, son ex femme, un peu loufoque, toujours accompagnée de son âne Yaoul.

 

Face à eux, Georges, l’incontournable hôtelier taxidermiste et ses inséparables acolytes, Benoit et les « Dalton ». Et bien d’autres personnages à la personnalité inquiétante.

A cela s’ajoutent des phénomènes angoissants : fumées, failles, bruits, créatures vaporeuses, gluantes et visqueuses…. qui surviennent brutalement.

 

Saïd et les Maleroquois vont vivre un vrai cauchemar, l’enfer. Le jeune homme devra faire face à toute cette horreur, la surmonter pour se retrouver lui-même, plus fort qu’avant.

 

Quant au lecteur, devant ce déferlement de violences et d’horreurs, il sera parfois tenté de fermer le livre, mais celui-ci exerce une telle fascination que, presque à son insu, il lui faudra continuer jusqu’à la dernière page pour retrouver une certaine sérénité.

 

En opposition avec la première de couverture au bleu apaisant, malgré les loups et les corbeaux, les illustrations sont à l’image du livre, noires, le trait dur.

 

Un livre fort, marquant, inoubliable souvent déconcertant, un livre que le lecteur n’oubliera pas. C’est peut-être ce que souhaite son auteur !

 

A recommander à partir de 15 ans et plus

 

Rappel du titre:

Le gouffre

De Rolland AUDA

Éditions Sarbacane - 17 €