Captifs

ROMAN - Dès 13 ans

De Lenia MAJOR

Éditions Samir - 12 €

 

 

Sean, ado de treize ans, a hérité du don de sa mère. Il est capable de lire dans le passé des objets. Il considère ce don comme une malédiction car, trop jeune pour commencer son apprentissage, il est littéralement bombardé par les informations reçues et incapable de se protéger des pensées qui l’envahissent. Sa différence l’oblige constamment à rester à l’écart de ses camarades et le rend responsable d’une pesante solitude.

 

Sa mère, Mariel avec laquelle il vit seul depuis le décès de son père, utilise régulièrement ce don qu’elle maitrise mieux. Cependant chaque année au moment de la date d’anniversaire du décès de son mari, submergée par l’émotion, elle vit une période de flottement au cours duquel elle perd sa capacité de «Souvenance».

 

Le récit commence justement à cette période. Mariel est convoquée à un second entretien d’embauche. Un travail idéal, qui consiste à épauler un antiquaire pour déterminer le passé d’objets précieux et éventuellement écarter les «faux».

 

Elle demande à Sean de l’accompagner. Elle a besoin des compétences de son fils pour l’aider à passer les tests et à obtenir l’emploi.

 

Mais un petit grain de sable vient enrayer la machine...

 

(Au cours de l’entretien, un élastique à cheveux tombe de la poche d’un des employeurs. Sean par réflexe le ramasse. Ce contact déclenche immédiatement une vision très violente : une cagoule sur la tête, le coffre d’une voiture, le noir … )

 

Un livre dynamique, plein de suspense, qui met en scène des personnages au caractère déterminé, et dans lequel les adolescents jouent des rôles positifs.

 

Une très jolie couverture tout en finesse avec un visage constitué de deux moitiés de visage d’adolescents, séparés par ce titre fort, écrit verticalement et ... vous l’aurez noté, au pluriel !

 

Un roman un peu ésotérique avec ce don surnaturel de la Souvenance, mais aussi un roman bien ancré dans notre époque.

 

Lénia Major aborde ici le thème de la différence. Mal vécue par le narrateur au départ, cette différence devient rapidement une force. D’autant plus que pour Sean, elle ne concerne pas seulement le passé... L’adolescent sort d’une dramatique situation, grandi, victorieux, prêt à démarrer une vie sociale.

 

L’ écriture est efficace et fluide.

 

Cette histoire va droit à l’essentiel et le lecteur lira ce roman d’une traite, sans le lâcher !

 

A recommander à partir de 13 ans

 

Rappel du titre:

Captifs

De Lenia MAJOR

Éditions Samir - 12 €

 

 

SÉLECTION 2019

SÉLECTION 2018

Archives

Nos partenaires

   • INSTITUTIONNELS

   • ÉDITEURS 

   • SITES AMIS